Actions du Gouvernement

Le grand débat national

 
 
Le grand débat national

À l’initiative du Président de la République, le Gouvernement engage un grand débat national permettant à toutes et à tous de débattre de questions essentielles pour les Français. Son organisation bénéficie de l'appui de la Commission nationale du débat public (CNDP), autorité indépendante créée en 1995 pour veiller au respect du droit à l’information et à la participation.

Quatre grands thèmes

Le grand débat national s’organise autour de quatre grands thèmes :

  • la transition écologique : comment se déplacer ? se loger ? se chauffer ?
  • la fiscalité et les dépenses publiques : quels sont les bons prélèvements ? quel est le bon niveau de dépense ? qu’est-ce qu’une fiscalité efficace et compétitive aujourd’hui ? comment la rendre plus simple, plus lisible ?
  • la démocratie et la citoyenneté : comment mieux associer les citoyens à la prise de décision ? comment mieux représenter les sensibilités ? comment répondre aux questions des Français sur l’immigration ? comment mieux vivre ensemble et mener une politique d’intégration plus efficace et plus juste ?
  • l’organisation de l’État et des services publics : comment organiser la présence de l’État et des services publics sur le territoire national ? comment prendre en compte la révolution numérique dans cette organisation ? comment lutter contre le réflexe de la concentration ?

Quand ?

Le Grand débat se déroule à partir du 15 janvier, pour une période de deux mois.

Retrouvez l'ensemble des débats publics organisés en Ille-et-Vilaine sur cette carte, mise à jour régulièrement.
Pour plus d'infos ➡️https://granddebat.fr/

Comment contribuer au Grand débat national

L’ensemble des citoyens est invité à contribuer au débat.

Le Gouvernement a mis à disposition une palette d’outils permettant à chacun de prendre part au grand débat suivant diverses modalités :

  • les réunions d’initiatives locales, organisées partout en France à partir du 15 janvier et ouvertes à tous. La liste de ces réunions, régulièrement actualisée, est disponible sur granddebat.fr , où les synthèses seront également publiées.
  • les contributions en ligne ou par courrier : à partir du 21 janvier, chacun pourra déposer ses avis sur une plateforme participative en ligne granddebat.fr ou les adresser par courrier postal : Grand débat national – BP 70164 – 75326 Paris cedex 07
  • les cahiers ou formulaires d’expression citoyenne, mis en place dans certaines mairies pour recueillir les avis et qui seront transmis à l’issue de la phase de concertation à la Mission du grand débat.
  • des stands de proximité, prochainement installés dans des lieux de passage du quotidien.
  • à partir du 1er mars, des conférences citoyennes régionales, associant des Français tirés au sort dans chaque région à des représentants de diverses parties prenantes, seront organisées. Elles permettront d’élaborer des pistes concrètes et de porter un regard sur les premières semaines du Grand débat.

Comment organiser localement des débats

Citoyens, élus et institutions, organisations à but lucratif ou non lucratif, chacun peut prendre l’initiative d’organiser un débat.
Afin d’en assurer la plus large publicité, toute initiative locale est à déclarer sur la plateforme granddebat.fr
Pour les aider dans cette démarche, sont mis à disposition des organisateurs :

  • sur la plateforme granddebat.fr : un kit méthodologique (mode d'emploi des réunions locales, bonnes pratiques pour organiser et animer une réunion, modèles de compte rendu...), des fiches de présentation des thèmes mis en débat, des kits territoriaux, une foire aux questions
  • un numéro vert : 0 800 97 11 11 (du lundi au samedi, de 9h à 20h) / pour l’outre-mer et les appels de citoyens français à l’étranger : 01 82 71 03 39
  • une adresse mail : reunionslocales@granddebat.fr

Les synthèses des réunions locales seront publiées sur la plateforme granddebat.fr par les organisateurs.

La commune constituant l’échelon territorial le mieux à même d’encourager le dialogue, les maires, « tiers de confiance » des réunions d’initiative locale, sont incités à organiser, s’ils le souhaitent, ou à faciliter l’organisation d’un ou plusieurs débats dans leur commune.

Coordination et suivi

Le Grand débat est encadré par une « mission du Grand débat national », créée par un décret publié le 15 janvier 2019, placée sous l’autorité du Premier ministre. Sébastien Lecornu, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé des collectivités territoriales, et Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, assureront le pilotage de l’animation du Grand débat.

Un collège de cinq garants, indépendants du gouvernement et reconnus pour leur engagement au service de l’intérêt général, s’assurera de l’impartialité et de la transparence de la démarche.

Un comité de suivi, chargé de veiller au plein respect du principe de pluralisme, sera mis en place. Il sera composé de représentants de toutes les formations politiques représentées au Parlement.

Dans chaque département, un référent a été mis en place. En Ille-et-Vilaine, il s’agit du directeur de cabinet de la préfète : Augustin Cellard, sous-préfet. Cet interlocuteur territorial est en relation avec les élus et à leur écoute pour, notamment, s’assurer du bon déroulement des réunions d’initiative locale dans un lieu mis à disposition, de préférence, par une collectivité locale ou une structure associative et dans les conditions de sécurité adéquates. Contact : pref-granddebat@ille-et-vilaine.gouv.fr

Pour en savoir plus

le site internet du Grand Débat National (les grands enjeux du débat ; les informations et ressources pour organiser des débats locaux ; une cartographie des débats et un espace pour enregistrer les réunions)

la lettre aux Français du président de la République en date du 13 janvier 2019

Dossier de presse :

> DOSSIER_DE_PRESSE_GDN_DEF - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,47 Mb