Actualités

Appels à manifestation du 17 novembre 2018

 
 
Appels à manifestation du 17 novembre 2018

En raison des appels à manifestation lancés pour le 17 novembre 2018 contre la hausse des prix du carburant, d’importantes perturbations du trafic routier sont à prévoir dans le département ce samedi.

Actuellement, seraient concernées par des actions les communes de : Rennes, Redon, Bain-de-Bretagne, Fougères, Louvigné-du-Désert, Saint-Malo. Il est également probable que des actions aient lieu à Vitré ainsi qu’au péage de la Gravelle (A81).

Pour la sécurité et le confort des automobilistes, il est conseillé, dans la mesure du possible, d’éviter d’emprunter les axes suivants et de suivre les éventuelles déviations mises en place.

  • Rennes : une opération escargot devrait avoir lieu sur la RN 136 de 10h30 à 17h. Il est vivement conseillé d’emprunter la seconde ceinture rennaise.
  • Redon : un blocage est prévu à 12h. En l’état actuel des informations, le lieu de rassemblement n’est pas connu.
  • Bain-de-Bretagne : une action sur l’axe routier Nantes-Rennes (RN 137) est annoncée.
  • Fougères : une dizaine de blocages est annoncée, ciblant potentiellement des ronds-points et des stations-services tout au long de la journée.
  • Louvigné-du-Désert : les 4 accès de la commune pourraient être bloqués de 7h à 19h.
  • Saint-Malo : des opérations de blocage sont envisagées, sans plus de précisions.

La sécurité et la protection de tous : une priorité absolue

La préfecture invite tous les automobilistes à faire preuve de la plus grande vigilance : il est important de maintenir les distances de sécurité et de respecter la signalisation spécifique mise en place.

Le droit de manifester est un droit fondamental protégé par la loi. Il doit cependant être concilié avec d'autres libertés essentielles, comme la liberté de circulation pour tous, et avec le respect de l'ordre public.
La préfecture rappelle donc certaines obligations légales qui incombent aux organisateurs et aux participants de manifestations :

  • La déclaration d'une manifestation sur la voie publique est obligatoire et doit être déposée auprès de l'autorité préfectorale au moins trois jours avant l'évènement. Le parcours doit être joint à la déclaration. Les organisateurs s'engagent à mettre en place des mesures pour assurer la sécurité des participants et la libre circulation des services de secours.
    Le parcours peut être modifié à la demande de la préfecture pour garantir la sécurité et les libertés.
    L'autorité préfectorale peut - en dernier ressort - interdire une manifestation.
  • Organiser une manifestation non déclarée ou participer à une manifestation interdite est passible de sanctions pénales pour les organisateurs et les manifestants.
    Les manifestants sont responsables de leurs actes. Leur responsabilité civile peut être engagée en cas de dommages causés à un tiers.
  • Les perturbations excessives de la vie collective peuvent donner lieu à l'intervention des forces de sécurité pour rétablir l'ordre et la sécurité publics.
  • Même lors d'une manifestation, les règles essentielles de sécurité routière doivent être respectées pour la sécurité des manifestants, des usagers de la route et des personnels chargés de l'entretien des réseaux.
Téléchargez le communiqué de presse du 14 novembre - 20h :

> CP Manifestation 17 novembre 2018_181115 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb