Sécheresse d’hiver en Ille-et-Vilaine : économisons l’eau !

 
Les barrages d’Ille-et-Vilaine utilisés pour la production d’eau potable sont à un niveau historiquement bas pour un mois de janvier.

Depuis le mois de juillet dernier, la pluviométrie est très en dessous des normales. À Rennes, le déficit de pluies, sur cette période, représente 50 % des pluies habituelles.
Généralement, le niveau des barrages remonte à partir du mois de novembre ou décembre avec la reprise des pluies et la baisse d’activité de la végétation. Mais, cette année, les niveaux des barrages poursuivent leur baisse au début du mois de janvier.
En réponse à cette situation, le Préfet d’Ille-et-Vilaine a pris des arrêtés autorisant une diminution des débits relâchés dans les cours d’eau en aval des barrages de la Côte d’Émeraude et des barrages en amont de Vitré pour économiser les stocks d’eau.
Par ailleurs, une surveillance accrue du niveau des ressources en eau par les services de l’État est engagée, en partenariat avec les collectivités produisant de l’eau potable. En fonction de l’évolution de la situation, un comité sécheresse rassemblant professionnels, associations et pouvoirs publics pourra être réuni.

Aussi, chacun est invité à faire preuve de civisme et à adopter une conduite écoresponsable pour éviter tout gaspillage d’eau.

Notamment, il est recommandé de :

  •  surveiller son compteur d’eau pour éviter les fuites
  •  ne pas faire tourner les lave-linge ou les lave-vaisselle à moitié vides
  •  ne pas laisser couler l’eau en permanence pendant la toilette
  •  préférer les douches aux bains
  •  éviter le lavage des voitures à grandes eaux et préférer les lavages à haute pression
  •  optimiser l’usage de l’eau dans les process