Actualités

Inauguration de la gare multimodale de Redon

 
 
Inauguration de la gare multimodale de Redon

Christophe Mirmand, Préfet de la région Bretagne, Préfet d’Ille-et-Vilaine, a inauguré le Pôle d’Echanges Multimodal (PEM) de Redon le samedi 22 septembre 2018.

L’État et les collectivités locales bretonnes ont investi massivement dans le projet « Bretagne à Grande Vitesse », avec l’aboutissement, en juillet 2017, du projet de LGV Le Mans-Rennes, qui a permis un gain de temps de 40 minutes vers Paris pour tous les usagers.

Afin que tous les territoires bénéficient des effets de la Grande Vitesse, il est néanmoins nécessaire de moderniser plus largement l’ensemble du réseau. La mise en service de la LGV s’accompagne d’une augmentation des trafics ferroviaires ayant un impact sensible sur le fonctionnement des gares des principales villes desservies. Ainsi, dès le second semestre, la SNCF a constaté une augmentation du trafic de l'ordre de 17 % entre Paris et la Bretagne par rapport à l’année précédente.

C’est pourquoi les 10 principales gares de Bretagne ont fait l’objet d’une action spécifique inscrite aux contrats de Plan Etat-Région (CPER) 2007-2014 et 2015-2020. L’objectif est de les aménager en véritables pôles d’échanges multimodaux, facilitant l’accessibilité à la gare par les autres modes, en particulier les transports en commun, tout en offrant aux usagers l’ensemble des services qu’ils attendent.

Le contrat de pôle du PEM de Redon a été signé par l’ensemble des partenaires en novembre 2012, avec un investissement de l’ordre de 21 millions d’euros, mobilisés par l’État – CPER, l’Europe (Feder), les Régions Bretagne et Pays-de-la-Loire, les départements d’Ille-et-Vilaine, de Loire-Atlantique et du Morbihan, Redon Agglomération, la ville de Redon et la SNCF.

Les principaux aménagements réalisés au PEM de Redon concernent :

– la construction d'un nouveau souterrain nord-sud ayant une double fonction de liaison urbaine et d'accès au PEM,

– la création d'ascenseurs de quais et de rampes d'accessibilité PMR au nord et au sud,

– la mise en accessibilité des quais,

– le réaménagement du bâtiment voyageurs,

– des aménagements urbains aux abords de la gare,

– aménagement d'une « gare routière ».

La participation de l’État au PEM de Redon s’élève à 4,2 millions d’euros (au regard des économies réalisées) et se répartit ainsi :

– 3,56 millions d’euros au titre du CPER dans le cadre les différentes conventions de financements (phases études et travaux) signées, selon la répartition suivante : 3,37 M€ sous maîtrise d’ouvrage de SNCF Réseau, 1,82 M€ sous maîtrise d’ouvrage de SNCF Gares et Connexions et 50 K€ sous maîtrise d’ouvrage de la ville de Redon.

–  0,64 millions d’euros au titre du FSIL pour de petites architectures complémentaire au PEM.

Ce projet a par ailleurs bénéficié de fonds FEDER, dont la gestion et le suivi sont désormais assurés par la Région, pour un montant de 2,8 millions d’euros.