Actualités

Les emplois francs : un dispositif d'aide à l'embauche aux résidents des quartiers relevant de la politique de la ville

 
 
 Signature des premiers contrats « emplois francs » en Ille-et-Vilaine

À diplôme, âge et parcours équivalents, il est plus difficile d’accéder à un emploi pour les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Afin de lutter contre ces inégalités et de contribuer au développement des territoires les plus en difficulté, le Gouvernement a développé un dispositif d’aide à l’embauche des personnes résidant en QPV : les emplois francs.

Piloté par Pôle emploi et complémentaire des actions de formation et d’accompagnement développés par ailleurs, ce dispositif vise à lutter contre le chômage et les discriminations à l’embauche dans les quartiers prioritaires de la Politique de la ville (QPV), territoires caractérisés par une concentration urbaine de population à bas revenus et un écart de développement économique et social important avec le reste de l’agglomération. Les demandeurs d’emploi y sont aussi 2,5 fois plus nombreux en moyenne.

Les emplois francs consistent en une aide financière versée à tout employeur privé qui recrute un demandeur d’emploi, inscrit à Pôle emploi ou accompagné par une mission locale, résidant dans un QPV, en CDI ou CDD d’au moins 6 mois.

Le montant de l’aide pour l’embauche d’un salarié en emploi franc à temps complet est égal à :
- 15 000 € sur 3 ans (5 000 € par an) pour une embauche en contrat à durée indéterminée (CDI)
- 5 000 € sur 2 ans (2 500 € par an) pour une embauche en contrat à durée déterminée (CDD) d’au moins six mois.

La logique des emplois francs est attachée au lieu de résidence de la personne recrutée.
- L'employeur : toutes les entreprises et toutes les associations, quelle que soit leur adresse, peuvent entrer dans le dispositif et bénéficier de l'aide financière (à l'exception des particuliers employeurs et des employeurs publics).
- Le bénéficiaire : tous les demandeurs d'emploi inscris à Pôle emploi, tous les adhérents à un contrat de sécurisation ou tous les jeunes suivis par une mission locale, qui résident dans un quartier prioritaire de la ville, quel que soit leur âge, leur niveau de diplôme, leur temps de travail au moment de l'embauche, est éligible au contrat emploi franc.

Depuis le 1er janvier 2020, ce dispositif, qui avait été expérimenté dans quelques départements du 1er avril 2018 au 31 décembre 2019, est généralisé pour une durée d’un an à l’ensemble des QPV du territoire national.

L’Ille-et-Vilaine compte 7 quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) :
- à Rennes  : Villejean, Maurepas, Cleunay, Le Blosne, Les Clôteaux - Champs Manceaux
- à Redon : Bellevue
- à Saint-Malo : La Découverte.
Pour 2020, l’objectif minimal d’entrées dans le dispositif est fixé à 312 emplois francs en Bretagne, dont 148 en Ille-et-Vilaine.

Les deux premiers contrats « emplois francs » dans le département d’Ille-et-Vilaine ont été signés par les entreprises et les salariés bénéficiaires mercredi 5 février 2020.

Capture

Plus d'infos sur :
bretagne.direccte.gouv.fr

> Pensez aux emplois francs - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,64 Mb