Présentation du Plan de Prévention des Risques de Submersion marine du Marais de Dol

 
 

Afin de prévenir le risque de submersion marine, un Plan de Prévention des Risques de Submersion marine du Marais de Dol a été prescrit le 23 juillet 2010.

En France, les catastrophes naturelles ont engendré plusieurs centaines de décès ces dix dernières années et plus de 600 millions d’euros d’indemnisations annuelles, payées par la collectivité. Les inondations entraînent des drames réguliers (1999, 2002, 2003, 2010…). Afin de réduire les dommages lors de catastrophes et de protéger les habitants des zones à risques, la loi "Barnier" du 2 février 1995 a donné la possibilité à l’État de mettre en place des Plans de Prévention des Risques Naturels sur les secteurs les plus exposés.

Actuellement, dans le département d’Ille-et-Vilaine, il existe 5 Plans de Prévention des Risques Technologiques1  et 6 Plans de Prévention des Risques d’Inondation.

La tempête Xynthia du 28 février 2010 a induit la nécessité de renforcer les politiques de prévention des risques de submersion marine et également de mettre en œuvre des mesures durables pour prévenir les défaillances des digues. Cela a donné lieu au lancement de Plans de Prévention des Risques de Submersion marine sur différentes communes du littoral français, dont deux dans le département d’Ille-et-Vilaine. Le Plan de Prévention des Risques de Submersion marine du Marais de Dol, a été prescrit par le Préfet le 23 juillet 2010.

L’objectif est :

  • d’adopter les mesures adéquates en termes d’urbanisme là où les risques seront jugés importants
  • d’orienter les choix d’aménagement dans les territoires les moins exposés pour réduire les dommages aux personnes et aux biens.

L’élaboration du dossier a lieu en cinq phases auxquelles sont étroitement associées les collectivités à travers un comité de pilotage :

  • l’analyse préalable du site,
  • la caractérisation de l’aléa de submersion marine et érosion,
  • la définition des enjeux,
  • la cartographie de zonage réglementaire
  • et enfin la consultation formelle des conseils municipaux suivie de l’enquête publique.

1    Les Plans de Prévention des Risques Technologiques, assez similaires dans leur fonctionnement aux Plans de Prévention des Risques Naturels, ont été été créés par la loi "Bachelot"  du 30 juillet 2003.

Vous trouvez ici  le rapport qui présente la première phase de l’instruction du dossier du Plan de Prévention des Risques de Submersion marine du Marais de Dol, à savoir l’analyse préalable du site du Marais de Dol, réalisée par le bureau d’étude Hydratec et Géos-AEL pour le compte de l’État.