Renforcement et accélération de l'investissement pour moderniser les filières et les industries de 1ère transformation

 
 

Le Gouvernement, conscient de la nécessité de construire des réponses de long terme pour consolider la compétitivité des filières à l’avenir, offre aux opérateurs davantage de soutien pour investir. Dans le cadre de la nouvelle PAC, le Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE) permet de lever 1 milliard d’euros d’investissement par an depuis 2015. L’enveloppe annuelle de crédits publics consacrée au PCAE (crédits du ministère de l'Agriculture, des régions, des agences de l'eau et de l'Union européenne), atteint ainsi 350 M€/an. Fin août 2016, soit un peu plus d’un an après le démarrage de la nouvelle programmation : 12000 dossiers d’aide à l’investissement dans les exploitations agricoles ont été engagés pour un total de 400 M€ d’engagements et 65 M€ ont déjà été versés aux agriculteurs. À titre de comparaison, de 2009 à 2013, le niveau d’engagement annuel était de 100 M€. Par ailleurs, le Programme des investissements d’avenir consacre 120 millions d’euros aux investissements dans l’agroalimentaire, dont 50 millions d'euros pour la reconquête de la compétitivité des outils d'abattage-découpe.

L’agriculture et l’agroalimentaire sont également des secteurs largement bénéficiaires de la mesure exceptionnelle ouverte pour suramortir les investissements productifs, et un dispositif d’amortissement accéléré des investissements en construction et rénovation de bâtiments d’élevage permet d’aider les agriculteurs dans les mises aux normes.