Plélan-le-Grand : une étude pour définir les modalités d'adaptation au changement climatique

 
 
Plélan-le-Grand : une étude pour définir les modalités d'adaptation au changement climatique

La transition écologique et solidaire intègre les questions climatiques dans leurs deux composantes :

- l’atténuation par la réduction des émissions de gaz à effet de serre, pour limiter l’impact des activités humaines sur le climat et l’environnement,
- l’adaptation aux effets du changement climatique, pour limiter les impacts négatifs de cette évolution du climat sur les sociétés humaines et l’environnement.

Une étude pour mieux se préparer

Alors que les impacts du changement climatique sont de mieux en mieux connus du fait d’une recherche scientifique active sur le sujet, les Plans Climat Air Énergie Territoriaux (PCAET) réalisées par les collectivités locales sont relativement pauvres sur les enjeux d’adaptation relativement aux enjeux d’atténuation.

Dans le cadre d’un programme d’études régional, la Direction départementale des Territoires et de la Mer d’Ille-et-Vilaine (DDTM35) a engagé une étude prospective sur l’aménagement et l’adaptation au changement climatique.

Cette étude, d'un coût de 30.000€ et financée à 100% par l'État,  a pour objectif de développer une méthodologie permettant de sensibiliser les élus et les citoyens aux impacts du changement climatique. Plus précisément, l’étude vise à améliorer la prise en compte de ces enjeux dans les projets locaux en proposant des orientations concrètes d’aménagement afin de préserver la qualité de vie des habitants face aux changements climatiques.

Une commune test : Plélan-le-Grand

Afin de tester et d’enrichir la méthode, la DDTM35 a sollicité la commune de Plélan-le-Grand, d’une part pour son caractère représentatif des territoires cibles à sensibiliser en matière de changement climatique, et d’autre part pour l’engagement des élus dans l’élaboration du PCAET de la Communauté de communes de Brocéliande.

En s'appuyant sur des données et des connaissances mises à disposition par la DDTM35, un groupe d'étudiants de l'INSA de Blois va réfléchir aux scénarios d'aménagement du territoire de Plélan-le-Grand permettant de limiter les effets du réchauffement climatique et en particulier de limiter l'effet d’ïlot de chaleur rencontré en centre-ville.

Des conclusions au 1er semestre 2020

Les travaux des étudiants débutent en ce mois de septembre 2019 par une première visite du territoire de la commune de Plélan-le-Grand. Les conclusions de l'étude sont attendues d'ici le mois de juin 2020.

Elles seront valorisées sous la forme de panneaux d'exposition à destination des élus et des citoyens.

L'objectif sera ensuite pour les services de l'État de définir à partir de cette expérience une méthodologie que d'autres territoires pourront reproduire.