Les lieutenants de louveterie

 
 
Les lieutenants de louveterie

Les lieutenants de louveterie sont nommés par le préfet. Auxiliaires de l’État, ce sont aussi les conseillers techniques de l’administration pour les problèmes de gestion de la faune sauvage, y compris sur le plan sanitaire. Leurs fonctions, exercées dans l’intérêt général, sont bénévoles.

Le nombre des circonscriptions sur lesquelles s’exercent les fonctions des lieutenants de louveterie n’est pas limité. Les circonscriptions de lieutenant de louveterie s’inscrivent dans un seul département, et elles n’incluent pas les territoires de chasse, en propriété ou en location, du lieutenant de louveterie. Ce nombre est fixé par le préfet, sur proposition du directeur départemental chargé de la chasse (DDTM – Direction départementale des territoires et de la mer), après avis du président de la Fédération départementale ou interdépartementale des chasseurs et du représentant de l’Association des lieutenants de louveterie de France.

Sous le contrôle du préfet, les lieutenants de louveterie sont préposés à la régulation des animaux nuisibles et à la destruction, dans l’intérêt public, de ceux susceptibles d’occasionner des dégâts. Ils peuvent être consultés, par l’autorité compétente, sur les problèmes de gestion de la faune sauvage.

Dans les seules limites de leur circonscription, ils sont également habilités à rechercher et à constater les infractions de chasse.

Les battues administratives sont organisées sous le contrôle et la responsabilité technique des lieutenants de louveterie. Dans l’intérêt général, au nom duquel ils agissent, ils sont investis de facultés particulières, comme le droit de faire des battues sur les propriétés privées.

Retrouvez la liste des lieutenants de louveterie sur le site de la fédération de chasse d'Ille-et-Vilaine .