Archives

Des "coups de pouce" pour encourager la pratique du vélo

 
 
Des "coups de pouce" pour encourager la pratique du vélo

Afin d’encourager la pratique du vélo dans le cadre du déconfinement, le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a pris des mesures d’aide financière et annoncé un plan de 20 millions d’euros : le Coup de Pouce Vélo.

Solution concrète aux besoins de déplacement au quotidien, le vélo est aussi une réponse efficace pour accélérer la transition écologique. Au-delà d’une utilisation de loisir, la sortie du confinement est l’occasion privilégiée pour développer un usage du vélo comme mode de transport à part entière.
 
Pour encourager la pratique du vélo, l’Etat a mis en place le plan "Coup de Pouce Vélo". Le fonds de 20 millions d'euros permet de prendre « en charge des réparations, l'installation de places de stationnement ou encore des formations ».

-> Vous souhaitez réparer votre vélo ?

 Coup de pouce vélo Réparation
Depuis le 11 mai 2020, l’Etat propose une aide financière pour la réparation des vélos  pour les particuliers qui souhaitent l’utiliser comme moyen de transport dans ce contexte de déconfinement. Cette aide prend la forme d’une remise sur facture hors taxes pouvant aller jusqu’à 50€ par vélo.
Il suffit de vous rendre chez un des réparateurs ou ateliers d'auto-réparation référencés, faire réparer ou réparer vous-même votre vélo (dans le cadre d’un atelier d’auto-réparation), et une prime pouvant aller jusqu’à 50€, par vélo, sera directement appliquée sur votre facture pour toutes les prestations qui concernent la réparation de votre vélo (pièces et main d’œuvre).

La liste des réparateurs engagés dans la démarche est accessible sur cette plateforme en ligne .

-> Vous avez besoin de conseils pour utiliser votre vélo ?

Coup de pouce vélo Remise en selle 
A partir du 18 mai 2020, pour les particuliers souhaitant un accompagnement à l’usage du vélo, une séance d’une heure est prise en charge par le Coup de Pouce Vélo. Cet accompagnement peut prendre différentes formes selon les besoins : prise en main du vélo, circulation en ville, choix d’un antivol adapté, notions d’autoréparation...
Il suffit de prendre contact avec l’une des vélos-écoles ou moniteurs référencés près de chez vous. Les formations sont effectuées

La liste des moniteurs agréés est accessible sur cette plateforme en ligne .

-> Vous souhaitez implanter un stationnement temporaire ?

Coup de pouce vélo Stationnement
Pour les collectivités, gares et espaces d’intermodalité, bailleurs sociaux, écoles et établissements d’enseignements (l’ensemble des structures éligibles au programme Alvéole) , le programme prend en charge 60% de l’achat et l’installation de stationnements temporaires.
Il suffit de créer un compte et de s’enregistrer sur la plateforme Alvéole , pour y déposer votre projet de stationnement temporaire.

+ d’infos sur coupdepoucevelo.fr

Ce plan s’accompagne aussi d’une accélération de la mise en place du "forfait mobilités durables", qui permet aux employeurs dès à présent de prendre en charge jusqu’à 400 € les frais de trajets domicile-travail des salariés effectués avec des modes alternatifs à la voiture individuelle :

  • à vélo ;
  • en covoiturage (en tant que conducteur ou passager) ;
  • avec des engins de déplacement personnels (motorisés ou non) en location ou en libre-service (comme les scooter et trottinettes électriques « en free-floating ») ;
  • en autopartage avec des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogène ;
  • avec des titres de transports en commun (hors abonnement).

Ce forfait est exonéré d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales jusqu’à 400 euros par an et par salarié. Il remplace l’indemnité kilométrique vélo mise en place jusqu’à ce jour, mais le décret prévoit le maintien de cette prise en charge lorsqu’elle est en vigueur dans les entreprises et prévue dans les accords salariaux existants.

+ d'infos ici