Archives

Informations Coronavirus

 
 
Informations Coronavirus

Retrouvez les informations gouvernementales sur :
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Les mesures sanitaires au quotidien
Déplacements et transport
Commerces
Scolarité
Entreprises
Réglementation

Les mesures sanitaires au quotidien

L’article 1 du décret du n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrit la base des mesures nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 :

« Les mesures d'hygiène et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes, dites barrières, définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance ».

« Les rassemblements, réunions, activités, accueils et déplacements ainsi que l'usage des moyens de transports qui ne sont pas interdits en vertu du présent décret sont organisés en veillant au strict respect de ces mesures.

Le port du masque en France

Conformément au décret n° 2020-884 du 17 juillet 2020, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux clos accueillant du public, à compter du 20 juillet 2020, afin de limiter les risques d'une reprise de l'épidémie.

Les articles 15, 27, 39, 40, 45 et 47 du décret n°2020-860 du 10 juillet 2020 prévoient que toute personne de onze ans ou plus est dans l'obligation de porter un masque de protection :

  • dans les transports publics,
  • et dans les établissements recevant du public (ERP) relevant des catégories suivantes :

· établissements culturels (L) : salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles, polyvalentes, musées, monuments
· restaurants et débits de boisson (N) ainsi que les établissements flottants (EF) et restaurants d'altitude (OA) pour ces mêmes activités : pour tous les personnels, et pour les clients lors de leurs déplacements au sein de l’établissement
· hôtels et établissements d’hébergement (O), dans les espaces permettant les regroupements
· salles de jeux (P)
· établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances ou de loisirs sans hébergement (R)
· bibliothèques et centres de documentation (S)
· établissements de culte (V) mais il peut être momentanément retiré pour l’accomplissement des rites qui le nécessitent
· établissements sportifs couverts (X), sauf pendant la pratique sportive
· musées (Y)
· établissements de plein air (PA) : parcs d’attraction et zoologiques
· chapiteaux, tentes et structures (CTS)

Le décret n°2020-884 du 17 juillet 2020 modifiant le décret du 10 juillet 2020, a élargi cette obligation depuis le 20 juillet, aux :

 · magasins de vente et centres commerciaux (M)
 · administrations et banques (W), à l'exception des bureaux et
 · marchés couverts

Le port du masque en Ille-et-Vilaine

Le décret n°2020-944 du 30 juillet 2020 prévoit la possibilité pour les préfets, quand la situation épidémique locale le nécessite, d’étendre l’obligation du port du masque à tous les lieux pertinents, c’est-à-dire aussi l’espace public, sauf les locaux d’habitation.

Au regard de la situation sanitaire actuelle dans le département, avec un virus actif et en circulation, en complément des mesures nationales, la préfète d’Ille-et-Vilaine a pris des mesures supplémentaires afin d’endiguer l’apparition de nouveaux foyers épidémiques et de casser localement les chaînes de transmission.

Depuis le samedi 8 août et jusqu’au 31 octobre inclus en Ille-et-Vilaine, le port du masque est obligatoire sur la voie publique, pour les personnes de onze ans et plus dans les lieux identifiés comme des zones à forte densité de population, propices à la circulation du virus. Outre les transports publics et les lieux clos recevant du public, le masque est ainsi désormais obligatoire :

  • dans les villes à forte influence suivantes : Rennes, Saint-Malo, Cancale et Vitré,
  • dans les marchés de plein air, les salons et foires en extérieur, et les braderies et brocantes de tout le département.

L'obligation du port du masque ne s'applique pas aux utilisateurs de véhicules non motorisés (vélos, trottinettes...).

En fonction de l’évolution de la situation épidémiologique du département, la préfète d’Ille-et-Vilaine pourra compléter ou renforcer l’ensemble de ces mesures, en lien étroit avec les maires.

masque vs sans masque

Retour au sommaire

Les gestes barrières

Attention, le masque ne remplace pas les gestes barrières. Il ajoute une barrière physique lorsque vous êtes en contact avec d’autres personnes.

Pour faire face à l’épidémie de Covid-19, les règles sanitaires définies par le Haut Conseil de la santé publique, qu’il s’agisse du port du masque ou des gestes barrières, doivent être strictement appliquées partout et en toutes circonstances : se laver les mains, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir unique, saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades, éviter de se toucher le visage, éviter les foules et les événements sans gestes barrières et respecter la règle des 3M  : 1 Mètre minimum, lavage des Mains, port du Masque dans tous les lieux clos et avec forte densité de personnes.

gestes barrières

Face à des comportements à risque issus d’un certain relâchement, les forces de l’ordre sont mobilisées pour veiller au respect de ces mesures indispensables pour protéger les plus fragiles et sanctionner les comportements à risque constatés.

En Ille-et-Vilaine, une attention particulière est portée sur le respect :

  • de l’obligation de déclaration de manifestation de plus de dix personnes ;
  • du port du masque, partout où il est obligatoire ;
  • de l’interdiction de rassemblement de plus de dix personnes sur la voie publique ;
  • de l’obligation d’être assis dans les restaurants, bars et cafés ;
  • de la distanciation physique dans les jardins publics, dans les bases de loisirs, sur les plages...

Tout comme dans les transports publics, le non port du masque dans les lieux publics constitue une infraction susceptible d’être punie d’une contravention de 4e classe de 135 euros.
La violation de l’obligation du port du masque à nouveau constatée dans un délai de quinze jours constitue une contravention de cinquième classe punie d’une amende de 200 euros.
En cas de violations à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, les nouveaux faits constituent un délit puni de six mois d’emprisonnement et de 3750 euros d’amende.
En cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention, les amendes sont majorées : 375€ au lieu de 150€ et 450€ au lieu de 200€.

Retour au sommaire

Se faire dépister en Ille-et-Vilaine 

Se faire dépister est très important car de nombreux porteurs du virus peuvent le transmettre bien que ne présentant pas les symptômes.

L’accès aux dispositifs de dépistage et les mesures de prévention ont donc été renforcées pour l’ensemble de la population par une amplification des capacités de prélèvement ainsi que des capacités d’analyse.
La préfecture et l’Agence Régionale de Santé organisent des campagnes de dépistage Covid-19 dans des points de prélèvement  mobiles pour  aller à la rencontre des habitants et les inciter à se faire tester.

Véritable laboratoire itinérant, ce dispositif apporte une nouvelle réponse de proximité pour les opérations de dépistages. Cette initiative a pour objectif également de marquer la permanence de la vigilance dans la gestion de l’épidémie. Depuis le 10 août, 3 camions mobiles couvrent les villes de Rennes, Saint-Malo et Redon. Avec ces dispositions, la capacité hebdomadaire de prélèvements est passée de 14 000 à 18 900.

Les tests sont gratuits et ouverts à tous. Ils sont réalisés sans ordonnance et sans rendez-vous. Les seules informations à communiquer seront les nom et prénom, date de naissance et numéro de sécurité sociale.

Retrouvez les dates et lieux des camions de dépistage : https://www.bretagne.ars.sante.fr/depistage-covid-19-des-points-de-prelevement-mobiles-pour-aller-la-rencontre-des-habitants

Afin de limiter les files d’attente pour les dépistages, un formulaire d’informations, jusqu’ici rempli sur le lieu de dépistage, peut désormais être renseigné en amont, une fois téléchargé sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/formulaire_patient_labo_covid_v1.0.pdf

ARS Bretagne : https://www.bretagne.ars.sante.fr/

Application STOP COVID

StopCovid permet de se protéger, de protéger les autres et d’aider les personnels soignants en cassant les chaînes de transmission. Elle offre ainsi de réels bénéfices individuel et collectif.

Lorsque vous avez été testé positif, StopCovid permet de gagner de précieuses heures, pour alerter toutes les personnes utilisatrices de StopCovid, avec qui vous avez été à proximité.
Lorsque vous êtes assis à côté d’une personne dans le métro ou que vous faites la queue dans une supérette, et que la personne avec qui vous avez été à proximité découvre ensuite qu’elle est malade, le seul moyen de vous prévenir est l’application StopCovid.

Toutes les informations ici : https://www.economie.gouv.fr/stopcovid

Retour au sommaire

Déplacements et transports

Les transports sont indispensables pour nos activités professionnelles et nos déplacements essentiels, comme pour nos loisirs et vacances. Leur utilisation doit s’accompagner du respect des règles sanitaires par chacun d’entre nous. Et, pour limiter la diffusion du virus, il convient d’éviter la promiscuité dans les transports collectifs.

Je dois :
  • je dois respecter les mesures barrières et la distanciation physique ;
  • si j'ai plus 11 ans, je dois porter un masque dans les transports en commun, les trains, les taxis, VTC et véhicules de covoiturage, les avions ;
  • si je prends le train pour une moyenne ou une longue distance, la réservation est obligatoire (TGV, Intercités, TER interrégionaux...) ;
  • si je voyage à l’étranger en dehors de l’Union Européenne, je dois respecter la procédure de dépistage aux frontières à mon retour en France, en fonction de mon pays de provenance. Je me renseigne sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour connaître les conseils aux voyageurs et restrictions qui s’appliquent à chaque pays.

Commerces

Chaque commerçant ou client est invité à suivre un certain nombre de mesures de protection sanitaire, garantes de notre santé individuelle et collective. Le port du masque y est obligatoire.

Je dois :
  • je dois porter un masque, respecter les mesures barrières et la distanciation physique de 1 mètre entre chaque personne ;
  • je dois respecter les éventuelles mesures complémentaires décidées par le commerce dans lequel je me trouve : sens de circulation, restriction du nombre de personnes dans le magasin, usage de solution hydroalcoolique ou de lavage des mains à l’eau et au savon, accès prioritaire des personnes les plus fragiles.

Je peux :

  • je suis invité à privilégier la livraison de courses à domicile ou le retrait en commerce de commandes réalisées à l’avance (“drive”) , certaines restrictions liées aux livraisons à domicile sont levées ;
  • je peux me rendre dans les marchés de plein air et halles couvertes – sauf décision contraire du préfet qui constaterait l’impossibilité de garantir le respect des mesures barrières ;
  • je peux me rendre dans les centres commerciaux ;
  • je peux me rendre sur les terrasses des cafés et restaurants en respectant les mesures sanitaires et sur des tables de moins de 10 personnes.

Ministère de l'économie : Soutien aux entreprises

Retour au sommaire

Scolarité

  • Le principe de la rentrée 2020/21 est celui d’un accueil de tous les élèves, à tous les niveaux et sur l’ensemble du temps scolaire, dans le respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires.
  • Dans l'hypothèse où la situation sanitaire exigerait des mesures plus strictes, du fait d'une circulation active du virus sur tout ou partie du territoire national, un plan de continuité pédagogique a été mis en place pour assurer l'enseignement à distance. Il est consultable à l'adresse suivante : https://eduscol.education.fr/Rentrée-2020-plan-de-continuité/

Le protocole repose sur les prescriptions émises par le ministère des Solidarités et de la Santé au vu des avis rendus par le Haut conseil de la santé publique ainsi que sur les dispositions législatives et réglementaires en vigueur.

> protocole-sanitaire---ann-e-scolaire-2021-2021-71258_0 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,95 Mb

Entreprises

Le port du masque devient obligatoire en entreprise le 1er septembre, sauf dans les bureaux individuels.

> Protocole sanitaires dans les entreprises - version du 31 août 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,22 Mb

Ministère du travail : https://travail-emploi.gouv.fr/
 

Retour au sommaire

Réglementation

Réglementation nationale

Loi n° 2020-856 du 9 juillet 2020 organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire

Décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé

Réglementation locale

> Arrêté préfectoral du 31 août 2020 - port du masque à Rennes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,18 Mb

> Arrêté préfectoral du 31 août 2020 - Port du masque à Saint-Malo - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,17 Mb

> Arrêté préfectoral du 31 août 2020 - Port du masque à Cancale - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,19 Mb

> Arrêté préfectoral du 31 août 2020 - Port du masque à Vitré - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,18 Mb

> Arrêté préfectoral du 31 août 2020 - Port du masque sur les marchés et brocantes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,18 Mb

Retour au sommaire