Covid-19 : un plan de prévention et de protection pour le territoire de Rennes Métropole

 
 
Les métropoles sont les lieux de plus forte diffusion du virus Covid19. Depuis le 4 septembre 2020, un plan de prévention et de protection renforcées, élaboré de façon concertée, s'applique désormais à l'ensemble des 43 communes de Rennes Métropole.

À la demande du Gouvernement et afin d’anticiper une réponse commune, concertée et coordonnée selon l’évolution de l’épidémie de covid-19, la préfète d’Ille-et-Vilaine et la présidente de Rennes Métropole ont adopté un plan métropolitain de prévention et de protection renforcées pour la métropole de Rennes.

Il vise, dans le même temps, à préserver la continuité de la vie économique et sociale.

Déclinaison territoriale des mesures nationales, ce plan a été élaboré par la préfecture d’Ille-et-Vilaine, l'Agence régionale de santé (ARS) et Rennes Métropole , en étroite collaboration.

Il a fait l'objet, ces deux dernières semaines, d'une concertation locale avec les maires des 43 communes de la métropole rennaise, des représentants du monde économique et des acteurs académiques.

Il prévoit 4 niveaux de réponse en fonction de l’intensité de l’épidémie.

Chaque niveau du plan métropolitain est déclenché sur décision formelle de la préfecture, après concertation avec Rennes Métropole et l’ARS, au regard d’un faisceau d’indicateurs sanitaires (taux d'incidence, taux de positivité, dynamique de l'épidémie...).

Le plan prévoit des mesures adaptées à chaque niveau, en précisant à chaque fois des modalités spécifiques de décision et d’information.

  • En niveau 1 : adaptation de la stratégie de dépistage et de la réglementation administrative (port du masque, gestion des grands rassemblements, respect des gestes barrières, renforcement des contrôles du respect de ces mesures…) ;
  • En niveau 2 : renforcement de la stratégie de dépistage et de la réglementation administrative des activités (possibilité d’interdire certaines activités, de suspendre l’accueil des élèves et des étudiants...), mobilisation de l’offre de santé… ;
  • En niveau 3 : mesures renforcées de protection (fermeture ciblée de parcs et jardins, fermeture anticipée de bars et restaurants...) et élargissement des membres de la cellule de crise ;
  • En niveau 4 : la perte de contrôle de l’épidémie peut conduire à un reconfinement partiel ou total à une échelle territoriale à déterminer.

Vocabulaire :

  • Le taux d'incidence : nombre de nouveaux cas de COVID-19 diagnostiqués, survenus sur les 7 derniers jours, rapportés au nombre d'habitants de chaque département. L'unité adoptée est pour 100 000 habitants.
    Si ce taux atteint 10 cas pour 100 000 habitants, le seuil d'attention est atteint. Si ce taux atteint 50 cas pour 100 000 habitants, le seuil d'alerte est activé.
  • Le taux de positivité : nombre de cas positifs au Covid rapporté au nombre de personnes testées, sur 7 jours. 
    Si ce taux atteint 5%, le seuil d'attention est atteint. A 10%, le seuil d'alerte est activé.