Informations essentielles et mesures en vigueur

COVID19 | Adapter son quotidien : les informations essentielles

 
 
COVID19 | Adapter son quotidien : les informations essentielles

Dans cet article, retrouvez les informations sur :

Calendrier d'allègement des mesures de freinage

Le renforcement des gestes barrières
Le port du masque
> L'aération des lieux clos

Le passe vaccinal
> Où le passe vaccinal est-il obligatoire ?
> Quelles sont les preuves acceptées pour le passe vaccinal ?
> Autotests de détection antigénique
> Dose de rappel

► Les protocoles sanitaires
> Cas contact et isolement
> Télétravail et protocoles sectoriels
> Éducation
> Accueils collectifs de mineurs sans hébergement

La vaccination
> Vaccination ouverte à tous
> Vaccination obligatoire
> Rappel vaccinal

Les déplacements
> La classification française des pays
> Les voyages dans l'Union européenne
> Les territoires d'outre-mer

Les services numériques


ACTUALITÉ | Calendrier d'allègement des mesures sanitaires

Jeudi 20 janvier, le Premier ministre a détaillé les prochaines étapes du calendrier d’allègement des mesures sanitaires :

2 février

> Levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis (stades, salles de concerts, théâtres…). Pour accéder à ces lieux, le port du masque reste obligatoire.
> En entreprise, le recours au télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé.
> Fin de l'obligation du port du masque en extérieur.

15 février

> Le délai d’injection du rappel vaccinal contre le Covid-19 sera réduit de 7 à 4 mois.

16 février

> Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, pourront rouvrir dans le respect du protocole sanitaire.
> Les concerts debout pourront reprendre dans le respect du protocole sanitaire.
> La consommation sera à nouveau possible dans les stades, cinémas et transports, de même que la consommation debout dans les cafés et les bars.

 Revoir la conférence de presse du Premier ministre Jean Castex : https://youtu.be/NRxWc1GbBqM
Consultez l'article Covid-19 : le calendrier d’allègement des mesures sanitaires sur le site du Gouvernement


Le renforcement des gestes barrières

Le port du masque

S’ils sont correctement utilisés, les masques empêchent la projection de particules virales dans l’air, comme un bouclier.
Depuis le 29 novembre 2021, au regard de la dégradation de la situation sanitaire et au risque de contamination dans les lieux à forte densité de personnes :

  • Le port du masque est obligatoire dans tous les établissements recevant du public et les lieux clos, y compris ceux soumis au pass vaccinal.
  • Le port du masque est obligatoire en toutes circonstances dans les espaces extérieurs des salles de sports et des stades. Le seul moment où il n’est pas obligatoire concerne le moment de la pratique sportive ou artistique.
  • L'obligation du port du masque est étendue aux plus de 6 ans (dans les transports publics, les marchés et les ERP) depuis le 1er janvier 2022.
  • L'obligation de port du masque peut être étendue dans tous les lieux publics extérieurs à forte densité ou dans des zones d’attroupement, sur décision du préfet.
 

Mesures complémentaires en Ille-et-Vilaine

En complément des mesures nationales et locales déjà en vigueur, dans les 14 communes d'Ille-et-Vilaine de 10 000 habitants et plus, le masque est obligatoire dans des espaces extérieurs définis du lundi 3 janvier au lundi 31 janvier 2022 inclus.

> Consultez l'arrêté préfectoral du 30 décembre 2021
> Consultez le communiqué de presse du 31 décembre 2021 Renforcement des mesures nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le département d’Ille-et-Vilaine

L'aération des lieux clos et autres gestes barrières

Les virus, et plus particulièrement le COVID19 émis dans les gouttelettes de salive, peuvent rester en suspension dans l'air des milieux clos pendant plusieurs heures. L’aération fréquente des lieux clos est donc plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures

En toutes circonstances il est impératif de continuer scrupuleusement à respecter les gestes barrières :

  • port du masque
  • lavage des mains
  • aération régulière
  • tousser ou éternuer dans son coude
  • utiliser un mouchoir à usage unique

Pour en savoir plus sur le renforcement des gestes barrières

►  Les liens utiles
> Le décret n°2021-1521 du 25 novembre 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire
> L'article Gestes barrières du site du Gouvernement


Le passe vaccinal

Depuis le 24 janvier 2022, le passe vaccinal est en vigueur pour les personnes de 16 ans et plus.
Il consiste en la présentation, numérique (via l'application TousAntiCovid ) ou papier, d'une preuve sanitaire.
Où le passe vaccinal est-il obligatoire ?

Il remplacera le passe sanitaire dans les lieux recevant du public (à l’exception des établissements de santé et sociaux) : 

  • Bars et restaurants (à l'exception de la restauration collective, de la vente à emporter de plats préparés et de la restauration professionnelle routière et ferroviaire ) ;
  • Activités de loisirs (cinémas,musées, théâtres, enceintes sportives, salles de sport et de spectacle...) ;
  • Foires, séminaires et salons professionnels ;
  • Grands magasins et centres commerciaux (par décision du préfet) ;
  • Transports interrégionaux (avions, trains, bus).

Tout comme le passe sanitaire, le passe vaccinal s’applique pour le public comme pour les personnes qui travaillent dans les lieux où il est obligatoire.

Quelles sont les preuves acceptées pour le passe vaccinal ?
► Le certificat de vaccination, (schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui y sont éligibles)
    > Récupérez votre attestation de vaccination certifiée
Un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.
   > Récupérez votre preuve de test (le processus pour récupérer votre preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs)
Un certificat de contre-indication à la vaccination
Une dérogation permettant d’utiliser un certificat de test négatif de moins de 24h dans le cadre du pass vaccinal sera possible jusqu’au 15 février pour les personnes ayant reçu leur première dose de vaccin d’ici là, dans l’attente de leur deuxième dose.
Autotests de détection antigénique

À titre exceptionnel, pour agir contre la propagation du virus, la vente d’autotests de détection antigénique du SARS-CoV-2 est ouverte au détail, jusqu'au 31 janvier 2022 :

  • en pharmacie
  • dans la grande distribution.

> Consultez l'arrêté du 27 décembre 2021 modifiant l’arrêté du 1er   juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire
> Le guide d'utilisation de l'autotest nasal

Il n’est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif. En revanche, un test PCR reste nécessaire après un autotest positif.
Dose de rappel

► Depuis le 15 janvier 2022, toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur injection de rappel dans les temps pour conserver leur certificat de vaccination actif dans le passe vaccinal. Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.

Dans quel délai faut-il faire le rappel pour continuer à avoir un certificat de vaccination valide dans le passe vaccinal ?

Si vous avez plus de 18 ans, vous êtes éligibles au rappel vaccinal dès trois mois après votre dernière injection ou infection. Aussi :

  • si vous avez reçu 2 doses de vaccin, vous devez faire votre rappel au plus tard 7 mois après votre deuxième injection ;
  • si vous avez eu le Covid-19 et ensuite reçu une seule dose de vaccin (AstreZeneca, Pfizer, Moderna), vous devez faire votre rappel au plus tard 7 mois après votre injection ;
  • si vous avez reçu une dose de vaccin et que vous avez eu le Covid-19 plus de 15 jours après l’injection, vous devez faire votre rappel au plus tard 6 mois après votre infection ;
  • si vous avez eu le Covid-19 et reçu une dose de Janssen après votre infection, vous devez faire votre rappel au plus tard 2 mois après votre injection ;
  • si vous n'êtes pas encore éligible à la dose de rappel, votre certificat de vaccination de schéma vaccinal initial (monodose ou deux doses) reste valide.

À partir du 15 février 2022, le délai de validité du certificat de vaccination sans injection de rappel passera à 4 mois au lieu de 7 mois.

Pour en savoir plus sur le passe vaccinal

►  Les liens utiles
> Le simulateur Quand faire ma dose de rappel sur le site du Gouvernement
> Le site du Gouvernement, l'article Toutes les informations sur le pass sanitaire
> Le décret n°2021-1521 du 25 novembre 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire

►  Les articles utiles
> L'article Comment obtenir son certificat de rétablissement ? sur le site du Gouvernement
> L'article Fin de la gratuité systématique des tests Covid-19 sur le site du Gouvernement
> L'article Les autotests sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé
 
►  Les dossiers de presse
> Le dossier de presse du 8 août 2021 | Pass sanitaire : pour rester ensemble face au virus
> Le dossier de presse du 15 octobre 2021 | Évolution de la prise en charge des tests de dépistage du COVID à partir du 15/10/21


Les protocoles sanitaires

Cas contact et isolement

Afin de tenir compte de l’évolution extrêmement rapide de la diffusion du variant Omicron en France, les durées d'isolement et de quarantaine ont évolué le 3 janvier 2022.

Télétravail et protocoles sectoriels

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid19 est un document de référence pour assurer la santé et la sécurité des salariés et la poursuite de l’activité économique. 

Depuis le 3 janvier 2022, le recours au télétravail est rendu obligatoire partout où il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine.

À partir du 2 février 2022, le recours au télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé.

Consultez le protocole nationale pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid19
Consultez tous les protocoles sanitaires par secteurs

Rassemblements et loisirs
  • Les jauges sont rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur. Elles seront levées pour les établissements accueillant du public assis à partir du 2 février. Pour accéder à ces lieux, le port du masque restera obligatoire.
  • Les concerts debout sont interdits. Ils pourront reprendre à compter du 16 février dans le respect du protocole sanitaire.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est interdite. Elle sera de nouveau autorisée à partir du 16 février.
  • Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, pourront rouvrir dans le respect du protocole sanitaire à compter du 16 février.

Consultez le kit de déploiement du dispositif de contrôle sanitaire pour les lieux accueillant du public (janvier 2022)
Consultez la Foire aux questions destinée aux professionnels des établissement recevant du public

 

Éducation

 

Écoles maternelles et élémentaires : le protocole sanitaire de niveau 3 s’applique à l’ensemble des départements métropolitains (depuis le 15 novembre 2021, le port du masque à l’intérieur des écoles primaires est systématique sur le territoire national).

Collèges et lycées : le protocole sanitaire de niveau 2 s’applique à l’ensemble des départements métropolitains (depuis le 9 décembre, port du masque obligatoire dans les cours de récréation et limitation du brassage à la cantine et des activités sportives de haut intensité en intérieur). Le protocole pour les écoles, collèges et lycées

Le protocole applicable pour les écoles, collèges et lycées des départements outre-mer est précisé sur les sites des académies

Mesures sanitaires applicables dans l'enseignement supérieur : Le protocole sanitaire dans les universités

Depuis vendredi 14 janvier 2022, le protocole de contact-tracing pour l’ensemble des départements, quel que soit le niveau de protocole applicable, est le suivant :

  1. Les élèves identifiés comme cas contact à la suite de l’apparition d’un cas confirmé dans une classe peuvent poursuivre la journée ou la demi-journée de classe dans l’attente que leurs responsables légaux puissent venir les chercher aux heures habituelles de fin des cours.
  2. Les élèves cas contact de moins de 12 ans ainsi que les élèves de plus de 12 ans bénéficiant d’un schéma vaccinal complet se verront remettre gratuitement 3 autotests en pharmacie et n’auront plus à réaliser obligatoirement un test antigénique ou un test PCR.
  3. Les responsables légaux des élèves devront produire lors du retour en classe des enfants cas contact une attestation sur l’honneur unique de réalisation du premier autotest, du résultat négatif de ce dernier ainsi que de leur engagement à réaliser les autotests à J+2 et à J+4 et à ne pas envoyer leur enfant à l’école si le résultat de l’un de ces autotests est positif.

► Consultez les règles d'isolement à partir du 14 janvier pour les élèves (12 ans et plus)
Consultez les informations sur le protocole sanitaire dans l'éducation sur le site du gouvernement
Consultez l'article 5 millions de masques FFP2 pour les personnels des établissements scolaires

ACTUALITÉ : Un dispositif d’accueil des enfants des personnels de santé indispensables à la gestion de la crise sanitaire est mis en place lorsque les classes ou établissements où ceux-ci sont scolarisés sont fermés.
Liste exhaustive des professionnels pouvant bénéficier de ce dispositif de garde :

  • tous les personnels des établissements de santé ;
  • les biologistes, infirmiers diplômés d'Etat, médecins, pharmaciens et préparateurs en pharmacie, sages-femmes, ambulanciers ;
  • tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d'analyse, etc.) et de vaccination (effecteurs comme personnels administratifs) ;
  • tous les personnels des établissements et services médico-sociaux : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées et d'aide sociale à l'enfance ; services d'aide à domicile pour personnes vulnérables ; services infirmiers d'aide à domicile ; lits d'accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; centres d'hébergement pour sans-abris malades du coronavirus.

> Toutes les informations sur ce dispositif :
   - La foire aux questions des modalités pratiques mises en place dans les écoles, collèges et lycées, en situation Covid19, pour les élèves, les familles et les personnels du site internet du ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports
   - La plateforme de la caisse nationale d’allocations familiales

En Ille-et-Vilaine

Le port du masque est obligatoire pour toute personne de 6 ans et plus dans les cours de récréation des établissements scolaires à partir du niveau élémentaire jusqu'au 31 janvier inclus.

> Consultez l'arrêté préfectoral du 30 décembre 2021 prescrivant les mesures nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le département d’Ille-et-Vilaine
> Consultez l'article COVID-19 : arrêtés préfectoraux actuellement applicables en Ille-et-Vilaine  | fermeture temporaires d'écoles

 

Protocole sanitaire relatif aux accueils collectifs de mineurs sans hébergement

Des modalités de fonctionnement spécifiques aux accueils collectifs de mineurs (ACM) sans hébergement ont été définis. Ce protocole s’applique aux accueils de loisirs périscolaires, aux accueils de loisirs extrascolaires, aux accueils de jeunes et aux accueils de scoutisme sans hébergement.

> Consultez le protocole sanitaire relatif aux accueils collectifs de mineurs sans hébergement

La situation est régulièrement évaluée afin d’adapter, le cas échéant, le cadre d’organisation des activités. Afin de mettre en œuvre des mesures proportionnées, le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a établi pour l’année scolaire 2021-2022, en lien avec les autorités sanitaires, une graduation comportant quatre niveaux :
 
• niveau 1 | niveau vert
• niveau 2 | niveau jaune
• niveau 3 | niveau orange
• niveau 4 | niveau rouge

> Consultez le cadre de fonctionnement afin de protéger les mineurs reçus en accueils collectifs à caractère éducatifs (ACM)

 

Pour en savoir plus sur les protocoles sanitaires

►  Les liens utiles
> Le protocole sanitaire dans les écoles, collèges et lycées
> L'article Que se passe-t-il si un élève est cas confirmé de COVID19 du site du Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports
> L'article Travail et Covid-19 : quelles sont les règles ? du site Service-Public.fr
> L'article Information pour les professionnels du site du Gouvernement
> La catégorie Coronavirus - COVID19 du site du ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion


La vaccination

En plus des mesures barrières, la vaccination permet de maintenir l’impact de l’épidémie et de réduire la mortalité et la morbidité liées à l’infection virale. La vaccination permet de se protéger et de protéger les autres.

Vaccination ouverte à tous

La vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition et aux adolescents de 12 ans et deux mois à 17 ans compris.
Depuis le 22 décembre 2021, la vaccination est également ouverte à tous les enfants de 5-11 ans. Elle requiert l'accord de l'un ou l'autre des titulaires de l'autorité parentale.

Vaccination obligatoire

La vaccination est obligatoire pour tous ceux qui travaillent au contact des personnes fragiles.

Retrouvez la liste complète sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé

Les personnes justifiant d'une contre-indication à la vaccination seront exemptées de l'obligation vaccinale. Des contrôles sont opérés depuis le 15 septembre 2021. 

Rappel vaccinal et passe vaccinal

Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus. Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection à la COVID19.

  • Depuis le 15 janvier 2022, les personnes qui n’ont pas effectué leur rappel 7 mois après leur dernière injection, perdront la validité de leur pass vaccinal.
  • Au 15 février 2022, le rappel vaccinal contre le COVID-19 devra avoir été effectué 4 mois après la dernière injection pour bénéficier d’un pass vaccinal valide.

Toutes les personnes qui font leur rappel disposeront d’un nouveau QR Code, qui deviendra valide 7 jours après leur injection. Pour les personnes qui font leur rappel dans les délais, soit dans les 4 semaines suivant leur éligibilité, le QR code généré au moment de leur précédente vaccination restera actif pendant 7 jours de façon à garantir qu’elles disposent à tout moment d’un pass valide.


Pour en savoir plus sur la vaccination et la dose de rappel

► Le Journal officiel

> Le décret n°2021-1521 du 25 novembre 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er  juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire

► Les articles utiles

> La foire aux questions sur la campagne de rappel vaccinal contre le COVID19 sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé
> L'article sur la vaccination et les centres de vaccination en Ille-et-Vilaine
> L'article Toutes les réponses à vos questions sur la dose de rappel du site du Gouvernement
> L'article Le « pass vaccinal », mode d’emploi du site du Gouvernement

► Les liens utiles

> Le site du ministère des Solidarités et de la Santé , pour vous informer sur les politiques vaccinales et la Covid-19
> Le site de la Haute autorité de Santé (HAS) , pour vous informer sur les recommandations vaccinales
> Le site vaccination-info-service.fr , pour vous informer sur la vaccination
> Le site de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé pour vous informer sur l’autorisation des essais cliniques et la sécurité des vaccins
> La liste des comorbidités concernées par le rappel vaccinal sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé


Les déplacements

Les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique.

Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.

La classification française des pays

Conformément à l’arrêté paru le 9 septembre 2021, la classification des pays a été modifiée afin d’encadrer les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers. Elle est susceptible d’être adaptée selon les évolutions de la situation épidémique.

> Listes des pays et règles à respecte r suivant leur classification (vert, orange ou rouge).

  • Pays « verts » : pays et territoires dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé ;
  • Pays « orange » : pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants ;
  • Pays « rouges » : pays dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants.
Selon votre pays de provenance, vous serez susceptible de faire l'objet d'un dépistage à l'arrivée et pour lequel il vous est demandé, afin de faciliter les formalités administratives, de renseigner le formulaire disponible sur passager.serveureos.org

Les voyages dans l'Union européenne

Pour voyager au sein de l'Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable et de quarantaine peuvent s’appliquer.
Depuis le 1er juillet, le pass sanitaire est juridiquement reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen (également intitulé certificat COVID numérique de l’UE), notamment pour entrer sur le territoire national.

Le certificat peut intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif de -72h ou une preuve de rétablissement du Covid de moins de 6 mois. Les États pourront en outre établir des mesures sanitaires supplémentaires si elles sont nécessaires et proportionnées (par exemple : test, quarantaine…).

Retrouvez toutes les informations concernant le certificat européen

Les territoires d'Outre-mer

Dans les territoires d’Outre-mer, des règles spécifiques adaptées à la situation de chaque territoire et notamment à la diffusion des variants sont mises en place.

Consultez le point de situation dans les territoires d'Outre-mer

Pour en savoir plus sur vos déplacements à l'étranger

► Les liens utiles

> La page du Gouvernement dédiée aux déplacements internationaux
> La liste des pays européens qui peuvent émettre et vérifier les preuves certifiées au format du certificat anti-Covid numérique de l’UE
> Le site du ministère de l'Europe et des affaires étrangères , pour vous informer sur les essentiels à consulter et à ne pas oublier.
> L'article Demande de pass sanitaire en cas de vaccination à l’étranger (procédure pour les ressortissants français et leurs ayants droit) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

►  Les dossiers de presse

> Dossier de presse du 29 juin 2021 | Le pass sanitaire europeen
> Dossier de presse du 2 janvier 2022 | Voyages depuis et vers l'étranger au 2 janvier 2022


Pour en savoir plus sur le coronavirus  :

►  Les liens utiles

> Le journal officiel de la république française : Loi n°2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire
> Le site du Gouvernement
> Le site de service-public.fr
> Le site du ministère de l'Intérieur sur les déplacements internationaux et outre-mer
> Le site du ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur la continuité pédagogique dans les écoles, collèges et lycées
> Le site du ministère des sports sur les modalités de pratiques sportives
--------


Les services numériques complémentaires :

     

►  L'application TousAntiCovid

TousAntiCovid est une application qui permet à chacun d’être acteur de la lutte contre l’épidémie. Elle permet à ses utilisateurs d’être informés lorsqu’ils ont été à proximité d’un autre utilisateur positif à la Covid-19.

> Article "TousAntiCovid : de quoi s’agit-il ?"
> Le site internet TousAntiCovid , pour vous informer sur le principe de l'application

   

►  Le site MesConseilsCovid

MesConseilsCovid fournit des conseils officiels personnalisés en fonction de la situation familiale, professionnelle et l’état de santé de l’utilisateur pour faire face au virus.

> Le site internet MesConseilsCovid

   

►  L'application TousAntiCovid Verif

L’application TousAntiCovid Verif permet de réaliser des vérifications de Pass vaccinal. Son usage est limité à certaines professions dans un cadre précis.

> Télécharger TousAntiCovid Vérif sur Google Play ou l'App Store
> Le tutoriel à destination des professionnels (PDF)