Informations essentielles et mesures en vigueur

COVID19 | Adapter son quotidien : les informations essentielles

 
 
COVID19 | Adapter son quotidien : les informations essentielles

Dans cet article, retrouvez les informations sur :

Actualité | Calendrier

Les gestes barrières
Le port du masque
> L'aération des lieux clos et autres gestes barrières

Le passe vaccinal
> Quelles sont les preuves acceptées pour le passe vaccinal ?
> Les tests de détection antigénique
> Dose de rappel

► Les protocoles sanitaires
> Cas contact et isolement
> Télétravail et protocoles sectoriels
> Éducation
> Accueils collectifs de mineurs sans hébergement

La vaccination
> Vaccination ouverte à tous
> Vaccination obligatoire
> Dose de rappel

Les déplacements
> La classification française des pays
> Les voyages dans l'Union européenne
> Les territoires d'outre-mer

Les services numériques


ACTUALITÉ | Calendrier

Depuis le 14 mars 2022

> Fin du passe vaccinal dans tous les endroits où il s'appliquait (lieux de loisirs et de culture, activités de restauration commerciales, foires et salons professionnels...).

> Le passe sanitaire reste en vigueur dans les établissements de santé, les maisons de retraite, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.

À partir du 16 mai 2022

> Le port du masque ne sera plus obligatoire dans l'ensemble des transports en commun (métro, bus, train, avion, taxis).
> Le port du masque reste obligatoire pour les soignants, les patients et les visiteurs dans les lieux de santé ou de soins (notamment les hôpitaux, les pharmacies, ou encore les laboratoires de biologie médicale).

► Consultez l'article Fin du port du masque dans les transports sur le site du Gouvernement


Les gestes barrières

Le port du masque

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les transports à partir du 16 mai 2022. Il le restera pour les soignants, les patients et les visiteurs des lieux de santé et de soins (notamment les hôpitaux, les pharmacies, ou encore les laboratoires de biologie médicale).

> Le port du masque demeure recommandé dans les lieux clos et dans les grands rassemblements pour les personnes fragiles.

Les professionnels effectuant des interventions au domicile des personnes âgées ou handicapées doivent en outre porter le masque à l’occasion de leurs interventions.

Recommandations individuelles

Le port du masque dès 6 ans est fortement recommandé pour les personnes suivantes :

  • Pour les personnes âgées, immunodéprimées, malades chroniques et fragiles, ainsi que pour leurs aidants
  • Pour les personnes symptomatiques
  • Pour les personnes contacts à risque
  • Pour les cas confirmés, jusqu’à 7 jours après leur sortie d’isolement.

S’ils sont correctement utilisés, les masques empêchent la projection de particules virales dans l’air, comme un bouclier. Le masque est indispensable dans tous les lieux où cela est obligatoire, et quand la distance recommandée avec la personne voisine ne peut pas être respectée.

L'aération des lieux clos et autres gestes barrières

Les virus, et plus particulièrement le COVID19 émis dans les gouttelettes de salive, peuvent rester en suspension dans l'air des milieux clos pendant plusieurs heures. L’aération fréquente des lieux clos est un geste barrière à part entière. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures

En toutes circonstances il est impératif de continuer scrupuleusement à appliquer les gestes barrières :

  • port du masque
  • lavage des mains
  • aération régulière
  • tousser ou éternuer dans son coude
  • utiliser un mouchoir à usage unique

Pour en savoir

►  Les liens utiles
> Le décret  n° 2022-247 du 25 février 2022 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire
> L'article Gestes barrières du site du Gouvernement


Le passe vaccinal

Depuis le 14 mars, le passe vaccinal est suspendu dans tous les endroits où il était exigé. Le passe sanitaire reste toutefois en vigueur dans certains lieux.

  • Les services et établissements de santé et médico-sociaux pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements
  • Lors du passage des frontières dans le cadre de voyages de/vers la France
  • Dans certains territoires d’Outre-mer, où le pass sanitaire ou vaccinal a été prolongé.

Le pass sanitaire est entré en vigueur depuis le 9 juin 2021 et son utilisation est allégée depuis le 14 mars 2022.
Les règles relatives à la présentation par les voyageurs de leur certificat COVID numérique de l'UE pour leurs déplacements dans l'Union sont prévues au plan juridique du 1er juillet 2021 jusqu’au 30 juin 2023.

Pour rappel, le passe sanitaire consiste en la présentation, numérique (via l'application TousAntiCovid ) ou papier, d'une preuve sanitaire.

Consultez l'infographie Passe sanitaire et passe vaccinal

Quelles sont les preuves acceptées pour le passe vaccinal ?
La vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire après l’injection finale
    > Récupérez votre attestation de vaccination certifiée
Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif datant d'au moins 11 jours et de moins de 4 mois (6 mois aux frontières), aussi appelé certificat de rétablissement
   > Récupérez votre preuve de test (le processus pour récupérer votre preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs)
   > Retrouvez, pas à pas, dans l'article Comment obtenir son certificat de rétablissement ? sur le site du Gouvernement, le mode d'emploi pour récupérer votre certificat de rétablissement.
► La preuve d'un test négatif de moins de 24. Les autotests réalisés sous la supervision d’un pharmacien sont reconnus comme preuves pour le « pass sanitaire », mais pas dans le cadre des passages aux frontières entre pays, au sein de l'Union européenne notamment.
Tests

Après avoir eu l'information d'avoir été en contact avec une personne testée positive, les personnes contacts n'ont plus à réaliser qu'un seul test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J+2, c'est-à-dire deux jours après avoir eu l'information.

> Dans le cas d’un autotest ou test antigénique positif, la personne doit faire un test RT-PCR de confirmation. Dans l‘attente du résultat elle est considérée comme cas possible et doit s’isoler.

Source : Ministère des solidarités et de la santé (cliquez sur l'image)

Dose de rappel

> Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 24 janvier, il l'est à tous les adolescents de 12 à 17 ans sans obligation.

> La 2e dose de rappel est possible dès six mois après le premier rappel pour les personnes âgées de 60 à 79 ans.

► Consultez l'infographie Le rappel : pour qui et quand ?

Pour en savoir plus

►  Les liens utiles
> Le simulateur Quand faire ma dose de rappel sur le site du Gouvernement
> Le site du Gouvernement, l'article Toutes les informations sur le pass sanitaire
> Le décret n° 2022-247 du 25 février 2022 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire

►  Les articles utiles
> L'article Comment obtenir son certificat de rétablissement ? sur le site du Gouvernement
> L'article Les autotests sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé
> L'article Les personnes de 60 ans et plus peuvent effectuer une deuxième dose de rappel contre le Covid-19 sur le site du Gouvernement
 
►  Les dossiers de presse
> Le dossier de presse du 8 août 2021 | Pass sanitaire : pour rester ensemble face au virus
> Le dossier de presse du 15 octobre 2021 | Évolution de la prise en charge des tests de dépistage du COVID à partir du 15/10/21


Les protocoles sanitaires

Cas contact et isolement

Depuis le 21 mars 2022, les personnes cas contacts vaccinées ou non (de plus de 12 ans) ne sont plus tenues de respecter un isolement. Néanmoins, elles doivent toujours :

  • Appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque en intérieur et en extérieur au contact d’autres personnes ;
  • Limiter leurs contacts, en particulier avec des personnes fragiles ;
  • Éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave.

Après avoir eu l'information d'avoir été en contact avec une personne testée positive, les personnes contacts doivent réaliser un test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J+2, c'est-à-dire deux jours après avoir eu l'information. Si ce test est positif, les règles d'isolement prévues dans ce cas s'appliquent.

À noter : Dans l‘attente du résultat de confirmation, la personne est considérée comme cas positif et entame sa période d’isolement.

> Une personne testée positive avec un test antigénique ou un autotest doit désormais faire l'objet d'une confirmation par test RT-PCR.

Source : Ministère des solidarités et de la santé (cliquez sur l'image)

► Consultez les nouvelles règles d'isolement face au COVID19 à partir du 21 mars 2022

Télétravail et protocoles sectoriels

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID19 est un document de référence pour assurer la santé et la sécurité des salariés et la poursuite de l’activité économique.

Consultez le guide repère des mesures de prévention des risques de contamination au COVID19
Consultez tous les protocoles sanitaires par secteurs

Rassemblements et loisirs

  • Les jauges sont levées pour les établissements accueillant du public assis depuis le 2 février.
  • Les concerts debout sont de nouveau autorisés depuis le 16 février dans le respect du protocole sanitaire.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est de nouveau autorisée à partir du 16 février.
  • Les discothèques sont de nouveau autorisés à ouvrir dans le respect du protocole sanitaire à partir du 16 février.

Consultez le kit de déploiement du dispositif de contrôle sanitaire pour les lieux accueillant du public (janvier 2022)
Consultez la Foire aux questions destinée aux professionnels des établissement recevant du public

 

Éducation

 

Depuis le 14 mars, le protocole de niveau 1 s'applique dans les écoles du primaire ainsi que dans les collèges et les lycées. Compte tenu de l'évolution favorable de la situation sanitaire, l'obligation du port du masque en intérieur est également levée pour l'ensemble des personnels ainsi que pour les collégiens et lycéens.

Les épreuves de spécialité du baccalauréat, prévues du 14 au 16 mars, sont reportées aux 11, 12 et 13 mai en raison de l'épidémie de Covid-19.

 
Isolement et cas contact | Que se passe-t-il si un élève est en contact avec un élève malade de la Covid-19 ?
École maternelle ou élémentaire Collège, lycée

(Cliquez sur l'image)

(Cliquez sur l'image)

Le protocole applicable pour les écoles, collèges et lycées des départements outre-mer est précisé sur les sites des académies
Les mesures sanitaires applicables dans l'enseignement supérieur : Le protocole sanitaire dans les universités

Consultez les informations sur le protocole sanitaire dans l'éducation sur le site du gouvernement
Consultez l'article 5 millions de masques FFP2 pour les personnels des établissements scolaires

Un dispositif d’accueil des enfants des personnels de santé indispensables à la gestion de la crise sanitaire est mis en place lorsque les classes ou établissements où ceux-ci sont scolarisés sont fermés.
Liste exhaustive des professionnels pouvant bénéficier de ce dispositif de garde :

  • tous les personnels des établissements de santé ;
  • les biologistes, infirmiers diplômés d’État, médecins, pharmaciens et préparateurs en pharmacie, sages-femmes, ambulanciers ;
  • tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d'analyse, etc.) et de vaccination (effecteurs comme personnels administratifs) ;
  • tous les personnels des établissements et services médico-sociaux : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées et d'aide sociale à l'enfance ; services d'aide à domicile pour personnes vulnérables ; services infirmiers d'aide à domicile ; lits d'accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; centres d'hébergement pour sans-abris malades du coronavirus.

> Toutes les informations sur ce dispositif :
   - La foire aux questions des modalités pratiques mises en place dans les écoles, collèges et lycées, en situation Covid19, pour les élèves, les familles et les personnels du site internet du ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports
   - La plateforme de la caisse nationale d’allocations familiales

 
 

Protocole sanitaire relatif aux accueils collectifs de mineurs sans hébergement

Des modalités de fonctionnement spécifiques aux accueils collectifs de mineurs (ACM) sans hébergement ont été définis. Ce protocole s’applique aux accueils de loisirs périscolaires, aux accueils de loisirs extrascolaires, aux accueils de jeunes et aux accueils de scoutisme sans hébergement.

Consultez le protocole sanitaire relatif aux accueils collectifs de mineurs sans hébergement
Consultez le cadre de fonctionnement afin de protéger les mineurs reçus en accueils collectifs à caractère éducatifs (ACM)

 

Pour en savoir plus sur les protocoles sanitaires

►  Les liens utiles
> Les recommandations sanitaires générales dans le cadre de la luttre contre le COVID19 à partir du 14 mars 2022 du Ministère des solidarités et de la Santé
> Le protocole sanitaire dans les écoles, collèges et lycées
> L'article Que se passe-t-il si un élève est cas confirmé de COVID19 du site du Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports
> L'article Travail et Covid-19 : quelles sont les règles ? du site Service-Public.fr
> L'article Information pour les professionnels du site du Gouvernement
> La catégorie Coronavirus - COVID19 du site du ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion
> L'article Covid19 : aménagement de certaines épreuves du baccalauréat du site du Gouvernement


La vaccination

En plus des mesures barrières, la vaccination permet de maintenir l’impact de l’épidémie et de réduire la mortalité et la morbidité liées à l’infection virale. La vaccination permet de se protéger et de protéger les autres.

Vaccination ouverte à tous

La vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition et aux adolescents de 12 ans et deux mois à 17 ans compris.
Depuis le 22 décembre 2021, la vaccination est également ouverte à tous les enfants de 5-11 ans. Elle requiert l'accord de l'un ou l'autre des titulaires de l'autorité parentale.

> Téléchargez l'autorisation parentale

Vaccination obligatoire

La vaccination est obligatoire pour tous ceux qui travaillent au contact des personnes fragiles.

Retrouvez la liste complète sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé

Les personnes justifiant d'une contre-indication à la vaccination seront exemptées de l'obligation vaccinale.

Rappel vaccinal

> Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 24 janvier, il l'est à tous les adolescents de 12 à 17 ans sans obligation.

> La 2e dose de rappel est possible dès six mois après le premier rappel pour les personnes âgées de 60 à 79 ans.

► Consultez l'infographie Le rappel : pour qui et quand ?


Pour en savoir plus sur la vaccination et la dose de rappel

► Le Journal officiel

> Le décret  n° 2022-247 du 25 février 2022 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire

► Les articles utiles

> La foire aux questions sur la campagne de rappel vaccinal contre le COVID19 sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé
> L'article sur la vaccination et les centres de vaccination en Ille-et-Vilaine
> L'article Toutes les réponses à vos questions sur la dose de rappel du site du Gouvernement
> L'article Le « pass vaccinal », mode d’emploi du site du Gouvernement
> L'article La vaccination expliquée aux enfants du site du Gouvernement

► Les liens utiles

> Le site du ministère des Solidarités et de la Santé , pour vous informer sur les politiques vaccinales et la Covid-19
> Le site de la Haute autorité de Santé (HAS) , pour vous informer sur les recommandations vaccinales
> Le site vaccination-info-service.fr , pour vous informer sur la vaccination
> Le site de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé pour vous informer sur l’autorisation des essais cliniques et la sécurité des vaccins
> La liste des comorbidités concernées par le rappel vaccinal sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé


Les déplacements

Les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.
Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique.

Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.

Depuis le 12 février 2022, les règles suivantes s’appliquent aux frontières :

  • Pour les voyageurs vaccinés au sens de la réglementation européenne, plus aucun test ne sera exigé au départ. La preuve d’un schéma vaccinal complet redevient suffisante pour arriver en France, quel que soit le pays de provenance, comme c’était le cas avant la diffusion du variant Omicron.
  • Pour les voyageurs non vaccinés, l’obligation de présenter un test négatif pour se rendre en France demeure, mais les mesures à l’arrivée (test, isolement) sont levées lorsqu’ils viennent de pays de la liste « verte », caractérisée par une circulation modérée du virus.
  • Lorsque les voyageurs non vaccinés viennent d’un pays de la liste « orange », ils devront continuer de présenter un motif impérieux justifiant la nécessité de leur venue en France métropolitaine et pourront toujours être soumis à un test aléatoire à leur arrivée. Les voyageurs qui seraient testés positifs devront s’isoler, conformément aux recommandations de l’Assurance maladie.

La classification française des pays

Conformément à l’arrêté paru le 9 septembre 2021, la classification des pays a été modifiée afin d’encadrer les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers. Elle est susceptible d’être adaptée selon les évolutions de la situation épidémique.

> Listes des pays et règles à respecte r suivant leur classification (vert, orange ou rouge).

  • Pays « verts » : pays et territoires dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé ;
  • Pays « orange » : pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants ;
  • Pays « rouges » : pays dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants.
Selon votre pays de provenance, vous serez susceptible de faire l'objet d'un dépistage à l'arrivée et pour lequel il vous est demandé, afin de faciliter les formalités administratives, de renseigner le formulaire disponible sur passager.serveureos.org

Les voyages dans l'Union européenne

Pour voyager au sein de l'Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable et de quarantaine peuvent s’appliquer.

Le passe sanitaire est reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen.

Le certificat Covid numérique de l'Union européenne pourra intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement du Covid de moins de 6 mois. Les États pourront en outre établir des mesures sanitaires supplémentaires si elles sont nécessaires et proportionnées (par exemple : test, quarantaine…).

Retrouvez toutes les informations concernant le certificat européen

Les territoires d'Outre-mer

 
Consultez le point de situation dans les territoires d'Outre-mer

Pour en savoir plus sur vos déplacements à l'étranger

► Les liens utiles

> La page du Gouvernement dédiée aux déplacements internationaux
> L'article Covid-19 : Déplacements internationaux du site du Ministère de l'Intérieur
> La liste des pays européens qui peuvent émettre et vérifier les preuves certifiées au format du certificat anti-Covid numérique de l’UE
> Le site du ministère de l'Europe et des affaires étrangères , pour vous informer sur les essentiels à consulter et à ne pas oublier.
> L'article Demande de pass sanitaire en cas de vaccination à l’étranger (procédure pour les ressortissants français et leurs ayants droit) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

►  Les dossiers de presse

> Dossier de presse du 29 juin 2021 | Le pass sanitaire européen
> Dossier de presse du 2 janvier 2022 | Voyages depuis et vers l'étranger au 2 janvier 2022


Pour en savoir plus sur le coronavirus  :

►  Les liens utiles

> Le journal officiel de la république française : Loi n°2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire
> Le site du Gouvernement
> Le site de service-public.fr
> Le site du ministère de l'Intérieur sur les déplacements internationaux et outre-mer
> Le site du ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur la continuité pédagogique dans les écoles, collèges et lycées
> Le site du ministère des sports sur les modalités de pratiques sportives
--------


Les services numériques complémentaires :

     

►  L'application TousAntiCovid

TousAntiCovid est une application qui permet à chacun d’être acteur de la lutte contre l’épidémie. Elle permet à ses utilisateurs d’être informés lorsqu’ils ont été à proximité d’un autre utilisateur positif à la Covid-19.

> Article "TousAntiCovid : de quoi s’agit-il ?"
> Le site internet TousAntiCovid , pour vous informer sur le principe de l'application

   

►  Le site MesConseilsCovid

MesConseilsCovid fournit des conseils officiels personnalisés en fonction de la situation familiale, professionnelle et l’état de santé de l’utilisateur pour faire face au virus.

> Le site internet MesConseilsCovid

   

►  L'application TousAntiCovid Verif

L’application TousAntiCovid Verif permet de réaliser des vérifications de passe vaccinal. Son usage est limité à certaines professions dans un cadre précis.

> Télécharger TousAntiCovid Vérif sur Google Play ou l'App Store
> Le tutoriel à destination des professionnels (PDF)