Actualités

Dispositif de participation citoyenne

 
 
Dispositif de participation citoyenne

La participation citoyenne s’inscrit dans la stratégie de prévention de la délinquance et dans une dynamique de proximité. La ville de Thourie et l'État engagés dans cette démarche partenariale et solidaire.

Instaurée en France depuis 2006, elle a pour objectif d’optimiser la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance et les atteintes aux biens et d’accroître l'efficacité de la prévention de proximité dans le cadre d’une sécurité partagée, par une participation accentuée des citoyens à leur propre sécurité.

 

Une démarche partenariale et solidaire

La démarche de participation citoyenne consiste à faire participer les habitants d’une commune ou d’un quartier à la sécurité de leur environnement, en partenariat avec les acteurs locaux de la sécurité et sous le contrôle de l’État.

Les habitants qui s’engagent dans cette démarche citoyenne connaissent en effet parfaitement leur environnement et savent détecter des situations anormales. Une fois portées à la connaissance des autorités compétentes, leurs informations permettent une intervention ciblée des forces de sécurité. En aucun cas, il ne s'agit de se substituer à l'action des services de police et de gendarmerie nationale.

Un protocole qui encadre la participation citoyenne

La participation citoyenne est systématiquement encadrée par un protocole signé par le maire de la commune, le préfet territorialement compétent et le représentant local des forces de sécurité. Il fixe les modalités pratiques, ainsi que les procédures de suivi, d'évaluation et de contrôle du dispositif. Une charte d'engagement est signée entre le maire et les référents volontaires pour définir les limites de leur intervention et garantir le respect des droits et des libertés individuelles.

Par son pouvoir de police administrative, le maire veille au respect du bon ordre, de la sûreté, de la sécurité et de la tranquillité publiques, sur le territoire de sa commune. Acteur clé de la sécurité publique et de la prévention de la délinquance, il est chargé de la mise en œuvre, de l’animation et du suivi du dispositif de participation citoyenne.

Sensibilisés par la gendarmerie, les habitants de la commune se rendent disponibles pour aider l’action des forces de l’ordre, en accomplissant des actes élémentaires de prévention tels que la surveillance des logements temporairement inhabités, le ramassage du courrier des vacanciers, signalement de faits d’incivilités, de démarcheurs suspects… Ils veillent davantage les uns sur les autres.

Des « référents citoyens » sont désignés parmi les résidents. Formés par les forces de sécurité, les référents citoyens sont les interlocuteurs privilégiés, capable en plus de donner des conseils pratiques de prévention de la délinquance. Les habitants leur transmettent toutes les informations relatives à la sécurité et à l’ordre public qu’ils estiment devoir porter à sa connaissance et c’est ce dernier qui les fait rapidement parvenir au maire, ainsi qu’aux correspondants des forces de l’ordre, préalablement désignés.

Cet engagement des référents est bénévole, sans contre-partie et ne leur procure aucune prérogative ou de pouvoirs de police. Le rôle essentiel du référent se limite à effectuer des signalements auprès des forces de l’ordre par un mode défini en amont.

Dans un même objectif, les correspondants « forces de l’ordre » informent le maire des mesures prises et lui adressent régulièrement un état statistique des faits de délinquance constatés sur la commune. Ils alertent également le maire de la détection de faits ou de phénomènes particuliers visant un quartier ou un secteur de la commune. Ces informations sont ensuite relayées aux habitants d’un quartier par le référent citoyen (phénomènes particuliers de délinquance, opération tranquillité vacances...).

Thourie rejoint les 19 autres communes du département d'Ille-et-Vilaine dans la démarche

Comme 4 autres villes de l’arrondissement de Fougères-Vitré, la petite commune de Thourie s’est engagée dans cette démarche de « participation citoyenne ».

Jeudi 30 juillet 2020, le sous-préfet de l’arrondissement de Fougères-Vitré, Didier Doré, le maire de Thourie, Daniel Bordier, et le Capitaine Olivier Maldant, Commandant la Compagnie de gendarmerie de Vitré, ont signé le protocole de participation citoyenne, en présence des 17 référents citoyens font désormais vivre cette chaine de vigilance.