2021

Aide aux victimes en Ille-et-Vilaine : mieux coordonner pour mieux accompagner

 
 
Aide aux victimes en Ille-et-Vilaine : mieux coordonner pour mieux accompagner

Chaque année, en Ille-et-Vilaine, près de 32 000 victimes[1] en moyenne se signalent auprès des forces de l’ordre. Mieux accompagner et suivre dans la durée, l’ensemble des victimes d’infractions pénales, de faits de terrorisme, d’accidents collectifs, de sinistres sanitaires, d’accidents industriels ou encore de catastrophes naturelles constitue une préoccupation majeure des services de l’État. Aussi, afin de coordonner la mise en œuvre effective de leurs droits, un schéma départemental d’aide aux victimes a été élaboré en Ille-et-Vilaine pour la période 2022-2024. Il a été signé au nom de l’ensemble des membres du comité local d’aide aux victimes (CLAV), le lundi 27 septembre 2021, par le préfet d’Ille-et-Vilaine, Emmanuel Berthier, et le procureur de la République près le tribunal judiciaire de Rennes, Philippe Astruc.

Fruit des travaux du CLAV, qui réunit, sous la présidence du préfet d’Ille-et-Vilaine et du procureur de la République près le tribunal judiciaire de Rennes, l’ensemble des acteurs locaux, publics et privés, compétents, ce schéma s’articule autour de plusieurs axes, notamment :

  • une attention particulière apportée aux victimes d’infractions pénales ;
  • un accueil généraliste de proximité, permettant une information globale des victimes sur leurs droits ;
  • un accueil spécialisé à vocation départementale dédié aux enjeux sociétaux les plus forts (victimes de
    violences conjugales et intrafamiliales, victimes mineures…) ;
  • la gratuité du dispositif ;
  • un accueil anonyme et confidentiel ;
  • l’identification claire du rôle et du périmètre d’intervention de chaque acteur du dispositif et la recherche
    des complémentarités.

[1] 32 594 en 2016, 31 901 en 2017, 33 307 en 2018, 32 461 en 2019, 28 742 en 2020

Pour une complète information du public :

►  Le schéma d'aide aux victimes d'Ille-et-Vilaine

►  Le compte twitter officiel de la préfecture