Actualités

Influenza aviaire : le niveau de risque redevient "négligeable"

 
 

Depuis novembre 2020, la France est confrontée à un épisode d’influenza aviaire hautement pathogène majeur, avec plus de 400 foyers en élevage, notamment dans le Sud-ouest, ainsi que plusieurs cas dans la faune sauvage. Aujourd’hui, la situation sanitaire s'améliore en France et dans les pays voisins. Par un arrêté ministériel du 27 mai 2021, le niveau de risque influenza aviaire vis-à-vis de la faune sauvage a été abaissé à « négligeable » sur le territoire national.

Depuis le 28 mai 2021, les mesures de restrictions sanitaires qui s’appliquaient depuis l’automne sont levées sur l’ensemble du territoire :

  • la claustration des oiseaux ou leur mise sous filets n’est plus obligatoire ;
  • les rassemblements d’oiseaux ne sont plus interdits ;
  • les transports et les lâchers de gibiers à plumes ne sont plus interdits.

Le respect des règles de biosécurité demeure cependant obligatoire pour les éleveurs de volailles professionnels ainsi que pour les particuliers détenteurs de basses-cours dans le cadre de la prévention de l’influenza aviaire. Une mortalité anormale de volailles doit être déclarée à un vétérinaire.

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site internet du ministère de l’agriculture  : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Par ailleurs, la surveillance des mortalités d’oiseaux sauvages se poursuit.

La découverte de cadavres d’oiseaux sauvages doit être signalée à :

  • l'Office français de la Biodiversité (OFB)

    service départemental d’Ille-et-Vilaine : 02 99 41 15 99 / sd35@ofb.gouv.fr

  • ou la Fédération de la chasse au 02 99 45 50 20.