Actualités

Mesures relatives au passage du Tour de France en Ille-et-Vilaine le 29 juin

 
 

L’évolution favorable de la situation sanitaire se poursuit au plan national et local. Ce contexte positif permet une reprise encadrée des évènements sportifs et des festivités.

S’agissant de la quatrième étape du Tour de France 2021, prévue mardi 29 juin 2021 de Redon à Fougères, le préfet d’Ille-et-Vilaine, Emmanuel Berthier, rappelle les règles en vigueur, en matière de sécurité sanitaire et de sécurité routière.

Les zones de départ – parc Anger et ses abords à Redon et d’arrivée – rue de Laval et boulevard des déportés à Fougères – ne seront accessibles que sur présentation d’un pass sanitaire pour les personnes de 11 ans et plus. Le port du masque y sera obligatoire.

Pour rappel, le pass sanitaire consiste en la présentation, numérique (via l'application TousAntiCovid ) ou papier, d'une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes (non cumulatives) :

►  la vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet, soit :

  • 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
  • 2 semaines après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).

la preuve d'un test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48h ;

le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 15 jours et de moins de 6 mois.

Sur l’ensemble du parcours, le préfet appelle à la vigilance et au strict respect des gestes barrières, en particulier le port du masque, la distanciation physique et l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes, ainsi que des consignes de sécurité à adopter au bord de la route.

Le respect de ces mesures demeure indispensable pour que le recul de l’épidémie se poursuive au cours des prochaines semaines. Les règles s’assouplissent mais notre vigilance individuelle et collective doit rester intacte.