Actualités

Police de sécurité du quotidien - Opération de retrait de véhicules sur la voie publique

 
 
Police de sécurité du quotidien - Opération de retrait de véhicules sur la voie publique

Afin de lutter contre les stationnements gênants et abusifs ainsi que les incendies de voitures, en forte hausse à Renne, la préfète d'Ille-et-Vilaine, dans le cadre de la police de sécurité du quotidien, a lancé un plan de retrait des véhicules abandonnés sur la voie publique. La première de ces opérations d'ordre public, menées conjointement avec la police et la fourrière municipales, s'est déroulée le 3 juin 2020.

A Rennes, 78 véhicules ont été incendiés du 1er janvier au 27 mai 2020, soit une augmentation de 21,88% par rapport à 2019. Les épaves et les « véhicules-ventouse » constituent la cible prioritaire des vandales et une nuisance pour les riverains. Dans le seul secteur sud de la circonscription de sécurité publique, quelque 200 véhicules de ce type ont été identifiés.

Dans le cadre de la police de sécurité du quotidien, fondée sur un renforcement de la présence des forces de sécurité sur le terrain et un travail partenarial, des opérations d'enlèvement de ces véhicules ont donc été programmées. Mobilisant les équipes de la police nationale, de la police municipale et de la fourrière municipale, elles s'inscrivent pleinement dans la convention de coordination1 des interventions de la police municipale et des forces de sécurité de l'État conclue en 2017 entre la maire de Rennes, la préfète d'Ille-et-Vilaine et le procureur de la République de Rennes. Les infractions au code de la route et les stationnements gênants et abusifs constituent l'une des thématiques communes prioritaires.

---

La Police de sécurité du quotidien à Rennes
La circonscription de sécurité publique de Rennes est désormais composée de quatre secteurs, qui ont été redéfinis afin de mieux lutter contre toutes les formes de délinquance : Maurepas, Le Blosne, Villejean et le centre-ville. Dans chacun d’eux, un responsable, un délégué cohésion police / population (DCPP) et une brigade de quartier ont été mis en place.
Les brigades de terrain sont composées de 42 corps d'encadrement et d'application (CAE) et 12 adjoints de sécurité (ADS), répartis de la façon suivante :

  • secteur Sud-Blosne: 5 CEA + 3 ADS
  • secteur Est-Maurepas : 8 CEA + 2 ADS
  • secteur Centre: 10 CEA + 2 ADS
  • secteur Ouest-Villejean: 9 CEA + 4 ADS
  • groupe de sécurité de proximité (GSP) de circonscription : 10 CEA + 1 ADS (projetable sur l'ensemble des secteurs).