2021

Protection des consommateurs - Attention aux pratiques abusives de certains magasins de meubles éphémères

 
 
Attention aux pratiques abusives de certains magasins de meubles éphémères

Les services de l’État appellent les consommateurs à faire preuve de vigilance face à des pratiques commerciales trompeuses et parfois agressives de la part de magasins d'ameublement éphémères.

Les services de l’État appellent les consommateurs à faire preuve de vigilance face au démarchage téléphonique de magasins d’ameublement qui invitent à venir retirer un cadeau ou participer à une loterie dans leurs locaux. Cette pratique commerciale, trompeuse et parfois agressive, cible et piège particulièrement les personnes âgées.

Certaines sociétés d’ameublement éphémères notamment, sont connues pour avoir recours à ce mode opératoire malhonnête :

  • cadeaux remis ne correspondant pas aux produits annoncés et se révélant de faible valeur ;
  • prix des produits exposés artificiellement gonflés, permettant aux vendeurs d’accorder des remises illusoires pour faire croire aux consommateurs qu’ils font une bonne affaire ;
  • gains annoncés dans le cadre de loteries se transformant automatiquement en un bon d’achat à valoir le jour-même sur les articles en vente ;
  • pratiques commerciales trompeuses sur la qualité et la provenance des articles mis en vente ;
  • pression constante exercée par les vendeurs lors de la négociation commerciale pour inciter les consommateurs à l’achat d’un meuble, alors même que ceux-ci n’expriment pas ce souhait ;
  • non-respect du délai de rétractation de 14 jours à partir de la signature du contrat de vente et obstacle à l’exercice de ce droit par les consommateurs. Nota bene : même si l’article a été livré le jour même avec reprise de l’ancien mobilier, la loi autorise la rétractation dans un délai de 14 jours.

 

Tout consommateur s’estimant victime de telles pratiques peut prendre contact avec les enquêteurs de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) d’Ille-et-Vilaine au 02 99 29 76 00, les lundis et mercredis de 14h à 17h et les vendredis de 14h à 16h.

La DDPP procède également régulièrement à des contrôles sur site.

 

Le préfet d’Ille-et-Vilaine, Emmanuel Berthier, tient à sensibiliser chacun sur de telles démarches abusives.

Soyez particulièrement vigilants lorsque vous êtes démarchés et prenez le temps de la réflexion avant de vous engager.