2021

Sécurité publique | Point de situation sur le rassemblement festif à caractère musical à Rennes

 
 
Sécurité publique | Point de situation sur le rassemblement festif à caractère musical à Rennes

Un rassemblement festif à caractère musical de type teknival ou rave-party se déroule actuellement en Ille-et-Vilaine.

Actualisation à 19h, dimanche 5 décembre

Les raveurs installés depuis hier soir, aux alentours de 23h, dans un hangar désaffecté d'une zone industrielle de la commune de Rennes, en Ille-et-Vilaine, représentent à présent moins de 50 personnes.

Face au caractère irresponsable de cette rave-party non déclarée, les services de l'État sont restés très mobilisés.

Sur réquisition du procureur de la République, une centaine de contrôles de personnes et environ 150 contrôles de véhicules ont été effectués aux abords du site par la police et la gendarmerie.

Ils ont permis de réaliser trois interpellations, l'une pour ivresse et outrage, les deux autres pour trafic de stupéfiants, avec placement en garde à vue des intéressés. 25 amendes forfaitaires délictuelles ont également été dressées.

Ce rassemblement présentait un très fort risque de diffusion de la COVID19 notamment dans un contexte national de dégradation de la situation sanitaire.

Avec l'appui des équipes du Service D'Incendie et de Secours (SDIS) et de la protection civile d'Ille-et-Vilaine, la préfecture d'Ille-et-Vilaine a coordonné, avec l'Agence régionale de Santé Bretagne, la mise en place sur site d'un dispositif d'information et de dépistage.

Un dispositif de secours déporté a également été installé aux abords du site par le SDIS, pour les prises en charge sans gravité. Une dizaine de situations ont été traitées sur place. Depuis le début de l'événement,
6 évacuations ont été réalisées vers le CHU de Rennes, sans gravité.

Le préfet d'Ille-et-Vilaine et l'Agence Régionale de Santé rappellent à chacun de faire preuve de responsabilité en respectant les mesures sanitaires en vigueur dans le département et invitent toutes les personnes ayant participé à cette rave-party non déclarée, à se faire dépister sans délai.

Actualisation à 12h, dimanche 5 décembre

Dans la nuit de samedi à dimanche, aux alentours de 23h, 600 à 700personnes se sont installés dans un hangar désaffecté d’une zone industrielle de la commune de Rennes, en Ille-et-Vilaine. Au plus fort de la nuit, ils étaient estimés entre 1 500 et 2 000.

Face au caractère irresponsable de cette rave party non déclarée, qui se tient de plus dans un contexte de forte reprise de l’épidémie de COVID-19, les services de l’État sont fortement mobilisés pour assurer des missions d’ordre public et de sécurité sanitaire.

Au cours de la nuit, les équipes du Service D'Incendie et de Secours (SDIS) sont intervenues à plusieurs reprises, pour des prises en charge légères. À 10H30, six personnes avaient été évacuées vers le CHU de Rennes.

Les forces de police nationale sont pleinement mobilisées pour assurer le maintien de l’ordre public sur le site et aux abords.

À 12h, le rassemblement comptait 800 raveurs sur site.

Face aux risques sanitaires que ce type de regroupement à forte densité de personne représente, la préfecture coordonne avec l’Agence régionale de santé Bretagne la mise en place sur site d’un dispositif d’information et de points de dépistage assuré par les équipes du SDIS  d'Ille-et-Vilaine et de la protection civile.

Compte tenu de la dégradation actuelle de la situation sanitaire, le préfet d’Ille-et-Vilaine appelle chacun à faire preuve de responsabilité en respectant les mesures sanitaires en vigueur dans le département, et invite toutes les personnes ayant participé à cette rave party non déclarée, à se considérer comme cas contacts à risques, à s’isoler à domicile immédiatement et à se faire dépister rapidement.