Méthode d'élaboration d'un PEB

 
 
Le PEB définit des zones autour de l’aéroport à partir de la gêne sonore susceptible d’être ressentie par les riverains au passage des avions.

Le PEB définit des zones autour de l’aéroport à partir de la gêne sonore susceptible d’être ressentie par les riverains au passage des avions.

Aussi, l’élaboration d’un PEB tient compte de l’ensemble des perspectives à court, moyen et long termes de développement et d’utilisation de l’aéroport concerné. Ces hypothèses concernent principalement :

  • le nombre de mouvements ;
  • les trajectoires de circulation aérienne ;
  • l’évolution des flottes exploitées ;
  • la répartition du trafic entre jour, soirée et nuit ;
  • les infrastructures aéroportuaires.

Le PEB est un document graphique à l’échelle du 1/25000ème qui délimite quatre zones de gêne quantifiée par l’indice acoustique Lden (Level day-evening-night). Ces zones sont :

  • une zone A de gêne très forte (Lden supérieur ou égal à 70) ;
  • une zone B de gêne forte (Lden supérieur à une valeur choisie entre 65 et 62) ;
  • une zone C de gêne modérée (Lden supérieur à une valeur choisie entre 57 et 55);
  • une zone D de gêne faible, obligatoire sur les dix plus grands terrains (Lden supérieur à 50).
  • les infrastructures aéroportuaires.

Pour plus d'information, cliquez ici.