France Relance se déploie en Ille-et-Vilaine : 1er bilan

 
 
France Relance se déploie en Ille-et-Vilaine : 1er bilan

Le plan de relance en Ille-et-Vilaine se traduit d’ores et déjà concrètement pour l’ensemble des Bretilliennes et des Bretilliens.

Volet écologie

France Relance, c’est 56 M€ mobilisés pour 65 projets de rénovation des bâtiments de l’État , pour un meilleur confort des agents et des usagers :

  • Des locaux de la gendarmerie nationale à Rennes et à Saint-Malo de la police nationale à Saint‑Jacques de la Lande
  • Des locaux de la sous-préfecture de Redon, de la préfecture d’Ille-et-Vilaine, de la préfecture de région Bretagne, de la direction régionale des affaires culturelles
  • Des campus des universités de Rennes 1 et Rennes 2, le CROUS de Rennes et l’INSA Rennes
  • Des sites des armées à Rennes, Bruz et Cesson-Sévigné
  • Des locaux de l‘AFPA à Rennes et à Saint-Malo
  • Le tribunal judiciaire de Rennes et le palais de justice de Saint-Malo
  • La chambre régionale des comptes à Rennes

France Relance accompagne les Bretilliens dans le verdissement de leur véhicule automobile avec 2 340 primes à la conversion et 1 124 bonus écologiques accordés depuis juillet 2020.

En 2020, ce sont 2 141 particuliers qui se sont saisis de Ma Prime Rénov pour réaliser 26 M€ de travaux pour réduire l’empreinte carbone de leur logement, dont 5,9 M€ d’aides de l’Etat.

Volet Compétitivité

France Relance, c’est un soutien à l’industrie bretillienne : 8 entreprises du département ont bénéficié dès 2020 de 8,5 M€ pour réaliser 16,9 M€ d’investissement :

> 2 lauréats dans le cadre du soutien à la filière automobile :
 
  • Edixia Automation : PME spécialisée dans les équipements de contrôles visuels sur ligne de fabrication de 30 salariés à Vern-sur-Seiche - développement de nouveaux équipements de contrôles répondant aux besoins des lignes de fabrication de petites séries.
  • Cooper Standard – site de Vitré : entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces d’étanchéité en caoutchouc pour l’automobile, 795 salariés à Vitré - projet pour la performance environnementale du site et l’obtention de la certification ISO 50001, l’installation de capteur de suivi de la consommation des machines, la digitalisation du site et la modernisation de deux fours refroidisseurs d’extrusion en vue d’améliorer la performance opérationnelle du site.
> 2 lauréats dans le cadre du soutien à la filière aéronautique :
 
  • Microsteel CIMD : fonderie de précision de 83 salariés à Vern-Sur-Seiche - l’objectif du projet est de mutualiser deux sites de production et d’investir dans de nouvelles machines pour augmenter sa productivité et ses capacités de production ; une diversification vers les prothèses médicales de hanches est prévue.
  • Syrlinks : fournisseur d'équipements de radiocommunication et de systèmes de géolocalisation adaptés aux environnements sévères basé à Cesson-Sévigné - le projet SyrLean vise à rendre plus compétitif l'outil industriel au travers de la mise en place d’une méthodologie et de procédés issus du Lean Management et l’ajout de nouveaux moyens associés à cet objectif, notamment une ligne pilote d'assemblage de cartes électroniques.
> 1 lauréat dans le cadre de la relocalisation industrielle :
 
  • Thalès – site de Cesson-Sévigné - projet BEYOND 5G : projet collaboratif impliquant THALES, ERICSSON, EURECOM et l’Institut Mines Télécom (IMT) pour proposer des solutions techniques au développement de réseaux souverains et sécurisés 5G/post 5G par le biais d’une plateforme d’expérimentation.
> 2 lauréats dans le cadre du soutien à l’investissement industriel dans les territoires :
 
  • Ateliers de Vitré : Groupe TEXIER, maroquinerie, 103 salariés à Vitré - investissement dans un parc machines récent de 1,3 millions d'euros pour augmenter les cadences de production et ainsi répondre à ses clients ; création de 10 emplois en 2020, 45 en 2021, 50 en 2022.
  • Orca accessoires à Fougères - les investissements ont pour objectifs d'améliorer la compétitivité de l'entreprise (coût minute), défendre l'emploi et les savoirs-faire historiques de l'entreprise, d'investir plus fortement dans la qualification des salariés et la polyvalence, d'investir dans la recherche de nouvelles matières et de nouvelles techniques de fabrication, le tout dans le cadre de la RSE.
> 1 lauréat dans le cadre du soutien à la décarbonation de l’industrie :
  • Armor Protéines : cette société du Groupe Savencia basée à Maen Roch transforme du lait cru de ferme en composés du lait destinés à d’autres industriels agro-alimentaires ou pharmaceutiques (caséine, protéines, lactoferrine, calcium, hydrolysats, …). Le site a pour objectif d’augmenter sa capacité de traitement tout en optimisant ses consommations énergétiques (-16,3% de consommation au m3 de lait traité).

Retrouvez l'ensemble des entreprises industrielles soutenues par France Relance : https://datavision.economie.gouv.fr/relance-industrie

France relance renforce la compétitivité du territoire avec une baisse des impôts de production de 104 M€ pour 12 363 entreprises du département.

France Relance accompagne les entreprises d’Ille-et-Vilaine à l’export :

  • 30 entreprises bretilliennes ont bénéficié des « chèques export » de France Relance pour les encourager malgré le contexte sanitaire à continuer à prospecter à l’international.
  • 36 entreprises bretonnes ont bénéficié d’une assurance-prospection octroyée dans le cadre de France Relance.

France Relance c’est aussi le souci de maintenir un réseau de services culturels, de préserver notre patrimoine et notamment les monuments historiques. 4 M€ ont été consacrés à la restauration du patrimoine dans le cadre du plan cathédrales et de celui des monuments historiques, soit 40 % de l’enveloppe bretonne, permettant de contribuer à la restauration de

  • la cathédrale Saint-Pierre de Rennes
  • l’abbatiale de Redon
  • l’ancienne cathédrale de Dol de Bretagne

Volet Cohésion

France Relance c’est donner des perspectives aux jeunes bretilliens avec le plan « 1 jeune, 1 solution » : ce sont plus de 6 200 jeunes bretilliens qui ont bénéficié du « plan jeunes » en 2020 dont 

  • 1 445 primes à l’embauche financées par France Relance
  • 3 544 contrats d’apprentissage aidés par France Relance

France Relance, c’est l’État aux côtés des communes bretilliennes dans leurs projets d’investissement local : 96 communes et EPCI ont ainsi bénéficié de 18,3 M€ de dotation exceptionnelle de soutien à l’investissement local (DSIL) pour réaliser 81 M€ d’investissements publics, notamment

  • la construction d’une micro-crèche à Bais
  • la réalisation d’une maison de santé pluriprofessionnelle à Goven
  • l’aménagement du pôle culturel à Saint-Jouan-des-Guerets
  • la requalification d’un logement locatif communal à vocation sociale en maison d’usage mixte commerce/habitat social à Saint-Thurial
  • l’accélération de la réalisation de voies cyclables entre Châteaubourg et Domagné.

Retrouvez toutes les aides disponibles en Bretagne dans le cadre du plan de relance.

> Dossier de presse - Déploiement de France Relance dans les territoires - 1er mars 2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 14,94 Mb